En un mot : Retrouvailles ?

La crise politique serait-elle en train de trouver une issue favorable ? En écoutant les propos des acteurs politique lors du congrès de l’Asma/CFP, présidé par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, le week-end dernier, on est tenté d’y croire. Le déclic en tout cas est venu du vice-président de l’URD, Ibrahima Ndiaye, qui a tendu la perche aux acteurs politiques.

Selon lui, il peut y avoir des divergences entre son parti et ceux qui sont au pouvoir mais il y a toujours un lien qui demeure et qu’il faut préserver impérativement. Une telle approche jure avec la position de certains acteurs politiques qui sont totalement engagés dans un bras de fer avec le pouvoir. La posture adoptée par le très écouté Iba Ndiaye augure de belles perspectives pour la résolution de la crise.

Et les réponses apportées par le PM ouvriront probablement le dialogue entre anciens du Mouvement démocratique et devrait apporter une réponse favorable à la main tendue du chef de l’Etat à ses opposants. Une véritable réconciliation ? C’est avant tout un acte qui permet de baliser le chemin de l’apaisement. Mais encore faudrait-il que chaque camp accepte de donner un sens aux déclarations de bonnes intentions. Pour nombre d’observateurs, l’espoir est permis de voir les jours à venir d’autres actions concrètes dans le sens de l’instauration du dialogue politique.

DAK

L’indicateur du renouveau

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *