Equation nomade : c’est parti pour la 4 ème édition

Dans la salle de conférence du Ministère de la culture et du tourisme, sous la présidence de , Mme Kadiatou KONARE ministre de la culture du tourisme, une conférence de presse a été  animée par le Secrétaire général, Monsieur Yamoussa FANE, Ali DAO de l’UNESCO et Ismael MAIGA de l’UNICEF sur l’EQUATIONS NOMADES le vendredi 13 novembre 2020. C’est la  4 eme édition de cet événement.

Le thème de cette année est : « La tradition orale ; un mode de transmission de nos valeurs culturelles. Comment impliquer les enfants et les adolescents dans la conservation et transmission du savoir dans l’ère du numérique ».  

Selon les conférenciers,  ce forum réunira les enfants de toutes les régions du Mali et ceux du district de Bamako. Il aura lieu du 16 au 22 Novembre à la Cité des enfants, au Conservatoire Balla Fasseke KOUYATE et au Centre de Conférence International de Bamako(CICB)

Selon Yamoussa FANE, cette cession est une rencontre pluridisplinaire qui s’inscrit dans le cadre du développement socio-économique du Mali à travers la formation, particulièrement la formation des jeunes dans toutes les régions du Mali, dans le domaine du théâtre, la danse, la photo, la poésie, art numérique et plein d’autres. L’objectif est de contribuer à la promotion de la paix, la réconciliation nationale et le développement durable du Mali a-t-il ajouté. Et  enfin, promet de soutenir l’initiative.

Quant à Ali DAO, représentant de l’UNESCO, l’objectif de cette année est  de capter dans l’esprit des enfants, la défense de la paix qui nécessite l’éducation, la formation… Nous avons décidé de rassembler les enfants  de Kidal à Kayes afin que cette intégration soit un socle et une base solide pour que les conflits se  taisent sur notre pays, a-t-il déclaré.

Pour Ismael  MAIGA, représentant de l’UNICEF, le message central restera celui de la transmission des valeurs culturelles. Pour l’édition de cette année l’ensemble de la communication sera basé sur  un concept central qui n’est autre que les enfants au cœur de la transmission des valeurs culturelles pour la promotion de la paix et la cohésion sociale. Il est dextrement important que nous nous investissons a mettre ensemble les jeunes de toutes les régions, particulièrement  les régions les plus sensibles ; de Kidal à Kayes, de Ménaka à Sikasso, a-t-il  laissé entendre. « Nous avons 5 messages essentiels que ça soit à travers la danse, la poésie, la chorégraphie, la photographie et autre que nous voudrions véritablement faire passer. L’une des premières reste la thématique de l’immigration, du respect mutuel, le Covid-19, la paix et la cohésion sociale et enfin la fierté de l’identité nationale », a-t-il ajouté. Selon lui, la promotion et la sensibilisation demeurent l’objectif premier de ce forum sur les différentes thématiques qu’il venait d’évoquer.

Ousmane Fofana

mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *