Fait divers : Victime de Whatsapp

Accroc au smartphone, la jeune femme semblait accorder plus d’importance au réseau social qu’à son époux jaloux. Elle a fini par y perdre la vie

Inutile de nous attarder sur l’importance du téléphone portable et des applications qui y sont contenues. La médaille a son revers. Surtout lorsque cet outil de communication est abusivement utilisé. Il y a quelques semaines de cela un couple vient d’en faire les frais à Kalabanbougou dans la commune rurale du Mandé.

« D », l’époux et sa nouvelle mariée « AD » venaient de s’unir pour le meilleur et pour le pire depuis peu. Comme toutes créatures, ces deux individus avaient eux aussi leurs défauts. Si le mari est connu pour sa jalousie maladive. La jeune fille, elle a un penchant prononcé pour la communication avec ses correspondants sur l’appli Whatsapp des Smartphones. Sa situation était telle que, s’il faut croire nos sources, AD semblait même passer ses tâches quotidiennes du foyer conjugale, au second plan. Telle une malade des réseaux sociaux, la jeune fille était une véritable mordue de Whatsapp. Au départ, l’époux semblait la tolérer. Mais quant à la jeune mariée, il était quasiment impossible pour elle de se départir de son téléphone portable. Avec le temps, elle a commencé à dépasser les bornes comme on le dit. La cause. La journée ne suffisait plus à AD pour ses discussions sur le réseau social. Il arrivait dès fois qu’elle communique avec ses contacts nuitamment. Et souvent à des heures impossibles. L’homme qui tolérait au départ, a fini par perdre patience face aux activités téléphoniques nocturnes d’une femme insouciante.

https://lessor.site/fait-divers-victime-de-watsapp.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *