Festival International de Sélingué Urban Music & Mode :L’artiste Salif Kéita déçoit ses fans

Invité en tant que tête d’affiche de la 7ème  édition du Festival International de Sélingué Urban Music & Mode, tenue du 5 au 7 avril 2018 sur les berges du fleuve Sankarani, l’artiste musicien de renommée internationale, Salif  Kéita, devrait monter sur scène ce 7 avril 2018, après Tonton Idriss et M’Bouillé Koïté. Mais à la grande déception de ses fans, il a été déclaré absent.

Pour ce grand rendez-vous, les fans de l’artiste avaient massivement fait le déplacement à Sélingué dans le cercle de Yanfolila, région de Sikasso. Déjà dans l’après-midi du 7 avril, les villes de Sélingué et de Kangaré s’étaient transformées en un grand centre urbain. Des bus pleins à craquer de festivaliers ainsi que des personnalités en véhicules personnels, avaient effectué le déplacement pour suivre la prestation en live du roi de la musique mandingue, à quelques 140 km seulement de Bamako.

Attendu sur scène aux environs de 1 heure du matin, les fans avaient pris d’assaut la loge officielle et les berges du fleuve Sankarani avant 22 heures.

Après les défilés de mode, les animateurs annoncent que Salif Kéita n’a pas pu effectuer le déplacement sur Sélingué. Il était déjà 00 heure.  Un silence de mort et une déception totale s’observaient chez ses fans. « Non !!! On n’est pas dans un pays de droit, sinon nos bracelets devraient être remboursés. Ce n’est pas sérieux ça », s’exclamait de vive voix un fan dans la loge officielle. Mais, ça devrait être remboursé par qui ? L’on n’ignore !

Selon les animateurs qui ont annoncé la nouvelle, Salif Kéita est souffrant et son médecin traitant lui a déconseillé, à travers une note médicale, de ne pas faire de prestation en ce moment.

Ousmane Ballo

Encadré :

Des jeunes contre la construction d’un centre culturel artistique 

L’une des missions principales du Festival International de Sélingué est de contribuer non seulement à la promotion des valeurs culturelles locales, mais aussi au rayonnement économique de la commune rurale de Baya. Ainsi, la construction d’un centre culturel d’un coût de plusieurs millions a été décidée par le Directeur du Festival. Malheureusement, des jeunes de la localité sont actuellement mobilisés contre le projet. « Nous avons un projet de construction d’un grand centre culturel à Sélingué afin de pérenniser le festival même si des incompréhensions entravent la poursuite des travaux. C’est le lieu, pour la direction du festival, d’inviter les uns et les autres à faire preuve de bonne compréhension», a déclaré Ibrahim Coulibaly, Administrateur général du festival.

Quant à Maguette N’Diaye, maire de la commune rurale de Baya, il a confié aux hommes de média : « C’est une manipulation politique de la jeunesse par certains individus mal intentionnés pour des intérêts personnels. Ce projet de centre culturel et artistique est estimé à environ un milliard de F CFA et sa réalisation va générer des emplois. C’est pourquoi nous invitons les uns et les autres à la bonne compréhension ».

  1. Ballo
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*