FINANCEMENT DE LA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE : Le candidat Cheick Modibo Diarra appelle la diaspora à l’aide

En dépit de son éphémère passa à la Primature en 2012, l’ex-employé de la NASA, non moins président du RpDM, semble être dans le pétrin pour financer sa campagne.
Si certains prétendants ont dû renoncer à la conquête de la magistrature suprême faute de parrainage, d’autres préfèrent s’accrocher tout simplement sans aucune garantie pour le financement de leur campagne. C’est le cas du Dr Cheick Modibo Diarra qui avait obtenu moins de 3% des voix lors de la précédente présidentielle.
Un adage dit souvent que ce sont les oiseaux de même plumage qui volent ensemble. C’est le cas du ralliement de Moussa Mara à Cheick Modibo Diarra. Se croyant plus malin que tous les Maliens, le président du parti Yèlèma, Moussa Mara, qui a sacrifié sa candidature au profit du RpDM de Cheick Modibo Diarra afin d’échapper aux dépenses financières de la campagne pourrait bien se la prendre à l’envers. En effet, une véritable hémorragie est en train de secouer le RpDM et son président qui espère faire la politique autrement. Mais, il est inadmissible qu’un candidat à la présidentielle malienne mendie pour financer sa campagne, comme le fait Cheick Modibo Diarra.
En lançant un appel à contribution à la diaspora, l’astrophysicien de la NASA joue-t-il à l’avare ? Aussi surprenant que cela soit-il, le RpDM s’en gouffre dans une désillusion totale. Dans un message vocal sur WhatsApp, le Dr Cheick Modibo Diarra a lancé un vrai cri de véritable à l’endroit de la diaspora malienne de la Mozambicaine.
Dans le message audio que nous avons écouté, il a affirmé qu’il aurait besoin d’un soutien financier de taille. Si de tels propos ont viennent d’un prétendant au fauteuil présidentiel, on peut douter de sa capacité à gérer son propre parti.
A quoi servent alors ses clubs de soutien ? On est aussi en droit de se demander où est parti le fonds récolté à la NASA ?
Une élection se prépare bien avant le jour-j. Et cela a échappé au célèbre astrophysicien converti en politique. A moins d’un mois et quelques jours du premier tour de la présidentielle un miracle se produira-t-il pour sauver la campagne de Cheick Modibo Diarra qui n’attend que la contribution de la diaspora malienne ?
Adama Traoré

La Preuve

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *