Insécurité: une vendeuse de médicaments par terre braquée à Djelibougou

Dans la nuit du mercredi au jeudi dernier, une dame roulant à moto a été prise à partie dans le quartier Djelibougou en Commune I aux environs de 19 heures par quatre braqueurs.

Selon les témoignages recueillis, la dame revenait comme tous les soirs, du grand marché où elle vend des comprimés contrefaits, communément appelés médicaments par terre. C’est ainsi que quatre hommes armés sur deux motos l’ont poursuivie.

Dans un premier temps, les braqueurs tentèrent de lui arracher son sac à main, sans succès. Ayant pris conscience du danger, la dame résiste. Ce qui poussa ses bourreaux lui tirer dessus à balles réelles.

Dans une obscurité totale due à une coupure de courant dans la zone, les quatre braqueurs coinceront leur victime jusqu’au devant de son domicile aussi sans éclairage. Mais grâce à la solidarité des voisins alertés par des coups de feu, la bonne dame atteinte par deux balles, parvient à se faire sauver. Elle a été dans la même nuit admise à l’hôpital pour des soins d’urgence.

Selon nos informations, la vie de la victime est hors de danger. L’aide apportée par le voisinage lui permit aussi de faire fuir les braqueurs qui n’ont rien pu lui soutirer.

Source: Africa-kibaru

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *