KATI SANANFARA: Il viole et enceinte une fillette de 15 ans de sa femme.

LES FAITS:

Jeudi le 07/05/2020 aux environs de 10heures, le Commissaire de Police Yaya Niambele du 13 arrondissement de Bamako loger à kati SANANFARA, a alerté le Chef BR du commissariat de police du 1er Arrondissement de Kati, le Major de Police Souleymane Z Coulibaly dit  »Konkoun Solo » sur le fait qu’un de ses voisins du quartier Sananfara extension de Kati a commis un acte d’inceste par le viol de sa fille adoptive de 15 ans ayant entraîné une grossesse.

Aussitôt un compte rendu a été fait au Commissaire Divisionnaire Moussa Cissé, le Chargé du Commissariat du 1er Arrondissement de Kati. Celui_ci a immédiatement instruis à la Brigade de Recherches de se rendre au lieu indiqué aux fins de constat, d’interpellation et de conduite devant lui du présumé auteur de cet acte ignoble. Une équipe de la Brigade de Recherches s’est ainsi rendue au lieu indiqué où étant elle a interpellé le suspect répondant à l’identité BOURAMA SAMAKE, né vers 1977, profession manœuvre.

L’équipe a aussi intetpellé la mère de la victime et femme du violeur à se rendre au Commissariat pour enquête. La mère de la victime déclara que sa fille à 15 ans et est issue d’un premier mariage, vit sous le toit de son époux actuel depuis son mariage avec celui-ci. Elle a précisé que sa fille lui a fait savoir un jour qu’il y a longtemps qu’elle n’a pas constaté sa règle. Que suite à ses propres constats, elle a immédiatement déduit une grossesse. Elle a ajouté qu’elle a tout fait auprès de sa fille afin d’avoir le nom de l’auteur en vain. Que c’est finalement suite à l’interpellation par une de ses voisines policière de son état que la fille a lâché le nom de son époux Bourama Samake. Elle a dit ne pas porter plainte contre son époux avec qui elle a eu deux enfants. Quant à la fille victime, elle a déclaré dans son audition, qu’une nuit, elle a été réveillée par son père adoptif qui lui a fait des avances. Que malgré son refus celui-ci l’a forcée et a couché avec elle en menaçant. Que depuis cette nuit, elle a été quotidiennement violée par son père adoptif jusqu’à ce qu’elle tombe enceinte.

Dans son interrogatoire, le violeur nommé Bourama Samake a déclaré qu’il a découvert une relation extra-conjugale qu’entretient son épouse. Que malgré ses mises en garde, celle-ci continue à voir ce monsieur. Il a précisé que sous le coup de la colère qu’il a clairement notifié à son épouse son intention de se venger sur sa fille et que c’est ce qu’il a fait. Une procédure a été diligentée contre cet homme pervers qui n’a visiblement pas regretté son acte et qui méditera à sur son sort dans les jours à venir

Kojugou Keleba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *