La Camerounaise Aissa Doumara Ngatansou remporte le premier prix Simone-Veil !

Aissa Doumara Ngatansou gère une association d’aide aux victimes de viols et de mariages forcés dans son pays.

En cette journée des droits des femmes, Emmanuel Macron remettait pour la première fois le prix Simone-Veil, créé en hommage à l’ancienne ministre.

C’est la Camerounaise Aissa Doumara Ngatansou qui l’a reçu pour son travail d’accompagnement d’aide des victimes de viols et son combat contre les mariages forcés dans son pays.

Emmanuel Macron a salué l’« engagement de plus de 20 ans » d’Aissa Doumara Ngatansou « au service des femmes, mené dans le silence, parfois l’opprobre ». « Vous vous êtes indignée et vous n’avez pas cédé […] C’est un exemple de courage, celui de remettre en cause le poids des héritages », a-t-il déclaré.

S’exprimant à l’Elysée devant un grand portrait en noir et blanc de Simone Veil, Aissa Doumara Ngatansou a déclaré accueillir ce prix « avec beaucoup d’émotion » et l’a dédié « à toutes les femmes victimes de violences et de mariages forcés, à toutes les rescapées de Boko Haram », le groupe djihadiste actif au Nigéria et dans les zones frontalières.

Source: culturebene.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *