La cour suprême et la grève illimitée des magistrats:Triste fin de carrière pour Nouhoun Tapily  

Le Président de la Cour Suprême, Monsieur Nouhoun Tapily, est aujourd’hui dans la ligne de mire du Sam et du Sylima. Ce haut magistrat qui s’apprête à faire valoir ses droits à la retraite est accusé par les syndicalistes d’avoir pris fait et cause pour le gouvernement. L’assemblée générale tenue à la Cour d’appel a exigé sa démission de Monsieur Nouhoun Tapily de ses fonctions du Président de la Cour Suprême. Par la même occasion, l’assemblée a engagé les syndicats à porter contre lui pour forfaiture et violation de son serment. Ils reprochent au Président de la haute juridiction judiciaire de déclarer  la grève illimitée illégale contre l’avis de la chambre consultative de la Cour Suprême. Triste fin de carrière pour Nouhoun Tapily, un haut magistrat qui aurait souhaité une sortie encore plus honorable.

Dily Kane

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *