L’activiste Madou Ka Journal déféré à la prison centrale de Bamako-coura

C’est un véritable sale temps pour les activistes « videomans » qui inondaient les réseaux sociaux notamment Facebook. Après Djénè, Bouba, c’est le tour de l’activiste Madou Ka Journal. Il a été déféré, ce jeudi 30 mai, dans l’après-midi, à la maison centrale d’arrêt de Bamako par le commisariat de police du 12ème arrondissement suite à deux plaintes contre lui.

Il s’agit d’une plainte contre lui pour « Grevilerie » c’est à dire aller manger dans un restaurant sans payer ou boire dans un cabaret sans payer. En plus, une prostituée reproche à lui le non paiement d’une partie de jambes en l’aire.

L’affaire a été diligentée par le commissaire adjoint du 12ème arrondissement Yaya Niambélé un jeune commissaire courageux qui fait la fierté de la police.

Mohamed Kanouté

mali24.info

One Reply to “L’activiste Madou Ka Journal déféré à la prison centrale de Bamako-coura”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *