Le Challenger de la semaine : Abdoulaye Zoubeirou Touré, DFM du ministère de l’Agriculture

Inspecteur des finances chevronné, l’actuel DFM du ministère de l’Agriculture, Abdoulaye Zoubéirou Touré, a servi dans plusieurs départements ministériels.

Titulaire d’une maîtrise en administration publique et d’un master 2 de recherche en science économiques et de gestion, Abdoulaye Zoubeirou Touré, connait les arcanes de la gestion des finances publiques comme la paume de ses mains. Depuis 20 ans, il sert avec dévouement, détermination et patriotisme la haute administration malienne.

 Chargé d’études économiques et financières à la division des dépenses de la direction nationale du budget, il est nommé en 1999 suppléant au Directeur régional du Budget de Koulikoro. En 2003, le jeune cadre à la compétence avérée est désigné directeur administratif et financier adjoint du ministère de l’Equipement et des Transports.

 Il quitte en 2005 la DAF pour devenir chef du service statistique et adjoint au directeur des entrepôts maliens au port de Conakry en Guinée. En 2008, il gère avec une droiture et une intégrité irréprochables la régie spéciale d’avances pour la participation du Mali à l’exposition internationale de Saragosse en Espagne (expo Zaragola 2008).

De 2006 à 2009, il est chef de  division « Economie et infrastructures » à la direction générale du Budget. En même temps, il est chargé de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), des autorités du Bassin de la Volta (ABV).

L’inspecteur des finances gagne des galons. De 2009 à 2011, il est directeur administratif et financier puis directeur des finances et du matériel du ministère de l’Equipement et des Transports. En 2012, il est nommé conseiller technique au ministère de l’Equipement et des Transports, puis à celui de l’Equipement, des Transports, du Logement et de l’Urbanisme.

De 2013 à 2014, il est directeur des services administratifs et financiers a l’Assemblée nationale du Mali. A partir d’août 2015, Abdoulaye Zoubeirou Touré est le puissant Coordonnateur de la Cellule de Coordination de Projets et Programmes financés par les partenaires techniques et financiers au ministère de l’Economie et des finances.

En septembre 2016, il retourne dans l’administration des finances et est nommé directeur des finances et du matériel du ministère de l’Energie et de l’Eau. Il quitte ce département en mars 2017 pour celui de la sécurité et de la protection civile. Il met son expérience en avant pour poser les premiers jalons de la loi de programmation en matière de sécurité et de la protection civile, une vision présidentielle conduite d’une main d’experte par le ministre Salif Traoré.

A la faveur de la dernière mutation opérée par le ministre des Finances, Abdoulaye Zoubeirou Touré a été nommé à la tête de la direction des finances et du matériel du ministère de l’Agriculture. Une nomination qui témoigne de la confiance des plus hautes autorités en ce cadre qui s’est toujours distingué par son sens élevé de responsabilité.

Partout où il a servi, ce brillant inspecteur des finances s’est remarqué par une gestion rigoureuse et saine des ressources financières de l’Etat. A Cheval sur les principes de transparence, Abdoulaye Zoubeirou Touré est fou de sa patrie : le Mali qu’il aime tant.

Dynamique et doté d’un grand esprit d’initiative, a représenté l’Etat en qualité d’administrateur et expert dans plusieurs sociétés et entreprises.          

CD

Source: Le Challenger

One Reply to “Le Challenger de la semaine : Abdoulaye Zoubeirou Touré, DFM du ministère de l’Agriculture”

  1. Foutaise. Vous croyez être sur quelle planète ? Vs faites honte à la presse malienne. Combien de liasses ont été nécessaire pour faire de vous un griot sans vergogne? Vous ne savez rien de ce monsieur. Ailleurs on le connaît. Alors fermez la.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *