Le congrès de l’Adema/Pasj prévu les 12 et 13 octobre : Ibrahim Haïdara, candidat unique des six Communes

En prélude au prochain congrès de la jeunesse Adema/Pasj prévu les 12 et 13 octobre 2019 et pour apporter plus de cohésion au sein du parti, les six sections du district de Bamako ont décidé de soutenir une candidature unique pour la présidence de la jeunesse Adema/Pasj, celle de Ibrahim Haïdara, l’actuel Pdg de La Poste du Mali. L’information a été donnée au cours d’une cérémonie, en présence des représentants des six communes et plusieurs autres cadres du parti, notamment le maire du district de Bamako, Adama Sangaré.

Premier à prendre la parole, le représentant de la Commune III a rappelé le processus par lequel les sections du district de Bamako sont parvenues à cette décision, ainsi que la nécessité d’une candidature unique. Selon lui, au départ plusieurs candidatures avaient été enregistrées. Et, dit-il, à l’issue de plusieurs rencontres et concertations, les différentes structures de la jeunesse Adema/Pasj ont convenu de se retrouver autour d’une candidature unique afin de fructifier les chances de Bamako lors du prochain congrès de la jeunesse du parti de l’Abeille.

A sa suite, le candidat unique, Ibrahim Haïdara, a dévoilé à l’assistance son programme et ses ambitions pour le parti. “Notre prochain congrès est une planche de salut, surtout pour nous jeunes du parti. Porteur d’un ambitieux projet, je suis candidat à la direction de notre mouvement. Je reste convaincu des idéaux que nous partageons, pour lesquels nous nous sommes battus, d’une génération à l’autre. Nous devons assurer et assumer la relève. La jeunesse doit s’affirmer comme une force dynamique au service du parti. C’est ma vision, je suis aligné comme vous pour défendre mon pays, servir mon parti, reprendre le flambeau”, a-t-il rassuré.

Selon lui, le mouvement national des jeunes doit s’affirmer comme force de proposition et un bras armé pour la mise en œuvre des décisions et des mots d’ordre du parti. Pour cela, dit-il, le principe qui guidera son équipe tout au long de son mandat sera “la gouvernance concertée au cœur de la stratégie”.

Et de poursuivre que la jeunesse ne doit pas perdre ses énergies dans rivalités et des divisions inopportunes. “L’heure est à l’union sacrée des jeunes. Je suis confiant, car le sais qu’unis, dans l’esprit d’une alliance nouvelle, grâce à Dieu, nous arriverons à la victoire, pour assumer notre part dans l’œuvre de reconstruction de notre parti”, a-t-il laissé entendre.

Et d’inviter tous les jeunes à la mobilisation générale pour soutenir son programme dénommé : “Le paquet minimum”. Il précisera que son programme se décline sous plusieurs stratégies, notamment le renforcement du mouvement à la base, la mobilisation et animation, la réflexion stratégique. S’agissant de la première stratégie, il dira que celle-ci est focalisée principalement sur la formation politique des militants, l’élargissement de la base sociale et la consolidation de la force électorale.

En ce qui concerne la mobilisation et animation, il a précisé qu’il est prévu de tenir des rencontres avec les structures à la base, ainsi que la régularisation des activités statutaires. Quant à la troisième stratégie, il dira qu’il compte organiser des activités, notamment l’initiative de “Think tank” sur les problématiques actuelles et l’amélioration des relations avec les autres structures.

 Boubacar PAÏTAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *