LE MAIRE ADAMA SANGARÉ EN PRISON POUR UNE DETTE NON SOLDÉE

Manifestement le maire du District est devenu l’un des plus réguliers pensionnaires de la Maison centrale d’arrêt d’une ville dont il est pourtant le premier responsable. Quelques mois après un épisode éprouvant, Adama Sangaré est de nouveau derrière les barreaux et se retrouve naturellement au cœur des interrogations quant aux tenants de cette nouvelle incarcération.

Des interrogations d’autant plus justifiées que l’intéressé n’était jusque-là libre de ses mouvements que grâce à une libération sous caution. Mais il semble, à en croire nos sources, qu’une autre affaire différente de la première, en l’occurrence le dossier d’électrification publique, est à l’origine des nouveaux ennuis judiciaires du Maire du District. Il s’agit, selon toute vraisemblance, d’une affaire de créances dues à l’entreprise Hydro-Sahel et qui s’élèverait à la somme d’1 milliard de francs CFA environ.

Le hic est qu’il nous revient de source concordante que le président du Conseil du District soutient n’avoir jamais été mis au courant d’une affaire de dette pour le paiement de laquelle une grosse de justice semble pourtant exister.

Intrigant ! Et dire par ailleurs qu’aucune ou presque des installations solaires pour lesquelles la dette a été réclamée est fonctionnelle que pour participer au décor de certaines artères de la capitale.

Source : Le Temoin

Laisser un commentaire