Le message de Mahmoud Dicko aux maliens « Je ne suis pas au-dessus de la loi et sachons raison gardée ! », dixit Mahmoud Dicko

Après sa convocation devant un juge au tribunal de Grande Instance de la Commune V du district de Bamako qui a tourné court suite au refus des citoyens qui dénoncent une justice à double vitesse, l’imam Mahmoud Dicko, très soucieux de la paix, de la quiétude dans le pays, s’est adressé à nos compatriotes de Kidira à Kidal et à l’extérieur du pays malgré toutes ses tentatives de s’adresser à une foule nombreuse qui était très remontée par cette convocation du PR de la CV.

« Tout en rendant grâce à dieu et à son prophète Mahomet (PSL). Je demande à mes compatriotes de savoir contenir leur colère, d’être sages, de ne pas accepter tomber dans le jeu de certains. Des gens veulent nous faire chausser des chaussures qui ne sont pas les nôtres. Nous ne sommes pas des pyromanes qui veulent allumer le feu dans notre pays. Si nous voulons allumer le feu dans ce pays, nous avons eu beaucoup d’occasions pour le faire. 

Le message que nous avons donné samedi dernier est clair comme l’eau de la roche…

Le message que nous avons donné samedi dernier à nos compatriotes est clair comme l’eau de la roche. Mais il se trouve qu’il y  a des gens qui veulent créer une confusion dans le pays, créer un amalgame pour compliquer la situation ; ce sont ces gens-là qui veulent interpréter notre appel pour d’autres fins. C’est ainsi qu’ils ont dit le Procureur de la république veut m’entendre puisqu’il y a certains de mes propos qu’ils n’ont pas compris. Je dis ici que je suis un citoyen de ce pays.

Savoir contenir leur colère…

Je ne suis pas au-dessus de la loi et si le PR me convoque, je vais l’écouter. La montée de la température du thermomètre ce matin explique cela puisque la sortie massive de mes compatriote, je leur demande de savoir contenir notre colère, ne pas se laisser dompter par le Satan. C’est pour cela que je demande à mes compatriotes de ne pas amener le pays dans une situation que nous allons regretter. Cela ne sera pas une bonne chose car, le pays, c’est le nôtre qu’il faut préserver à tout prix ! Quel que soit la difficulté de la situation, c’est entre nous maliens. C’est pour cela que je demande à tous de se calmer, de savoir contenir leur colère, seul le Mali doit primer!

Nous ne sommes pas des pyromanes !…

Je demande pour se faire à tous de regagner vos familles respectives et s’il y a une nouvelle, vous serez informé à temps !

Toute mobilisation que nous faisons, voulons que cela se fasse dans le calme, la quiétude, sans passion et la responsabilité. Nous en sommes pas des pyromanes qui veulent casser le Mali et ne seront pas avec ceux qui ont cette intention ! Je veux que mes compatriotes me comprennent !

Il y a des spécialistes qui aiment dénaturer les propos des autres…

Il est vrai dans ce pays, il y a des gens qui sont spécialisés à transformer, à dénaturer les propos des autres à telle enseigne que cela est devenu leur sport favori. Nous voulons que cette mobilisation citoyenne se fasse dans l’ordre et la tranquillité. J’ai l’habitude de dire à mes compatriotes de se fâcher mais de ne pas s’emporter, perdre leur self contrôle ! N’acceptez pas cela !

Savoir raison gardée…ne soyons pas à la base de créer des problèmes à notre peuple…

La situation a beau être difficile, voire compliquée, nous devons savoir raison gardée, regarder son importance et ses avantages pour le peuple avant de poser un acte. Et quel que soit  une situation qui fait mal, faisons en sorte que nous-mêmes, nous ne soyons pas à la base de créer des problèmes qui nuisent à notre peuple !

Je demande donc à mes compatriotes de comprendre mes propos et la situation qui prévaut, de cette façon ! ».

La rédaction

Source: Mali demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *