Le pédophile écope de 5 ans

Contrairement à OD, l’accusé qui l’a suivi à la barre, YT a lui écopé de cinq ans de prison pour des faits de viol qu’il aurait commis sur une fillette âgée d’à peine 14 ans au moment des faits en 2017.

Ce jour là, YT et sa future victime ont rendu visite à un parent malade dans un hôpital de la place. Sur le chemin du retour, à la nuit tombée, le jeune homme aurait bifurqué pour se retrouver avec sa victime sur la berge, au niveau du 3è Pont de Bamako. C’est là où il a abusé de celle qui a été identifiée plus tard comme étant sa belle fille. Ensuite, il l’a menacée de faire bouche cousue sur ce qui s’était passé entre eux. Mais, une fois à la maison, la petite fille n’a pas pu se taire. Elle a tout raconté à ses parents. La police a été saisie et YT s’est retrouvé devant les jurés de la Cour d’assises.

Face aux juges, l’inculpé a reconnu les faits. Mais comme toute explication, il a dit ignorer ce qui l’a poussé à agir de la sorte, avant de manifester son profond regret. Présente à l’audience, son épouse, (mère de la victime) est passée à la barre pour demander à la Cour d’abandonner les poursuites contre son mari. A ces mots de la femme, l’assistance était ébahie. Pour le ministère public, « nous sommes face à une ignominie ». Le magistrat est revenu sur les faits qui selon lui sont constants et l’analyse médicale en atteste à suffisance.

C’est pourquoi, le parquet a requis de le maintenir dans les liens de l’accusation sans lui accorder de circonstances atténuantes. La défense n’était pas de cet avis. Elle a plaidé coupable en sollicitant la Cour de tenir compte des liens sociaux, et de condamner son client à une peine minime.

Reconnu coupable avec le bénéfice des circonstances atténuantes, le parquet a requis de le condamner à 5 ans de prison. La défense s’est réjouie des circonstances atténuantes accordées à son client. Elle a plaidé pour une large circonstance atténuante. La Cour a tranché en condamnant l’homme à 5 ans de prison dont 3 déjà purgés.

Tamba CAMARA

Source: Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *