Libye : Des Maliens torturés par des “soldats” appellent le Président Assimi GOÏTA au secours

Le samedi 02 octobre 2021, aux environs de 21 heures, l’artiste chanteur Van Guitare a reçu le vocal d’une dame qui pleurait et criait profondément en expliquant désespérément le calvaire dont sont victimes des Maliennes et Maliens ainsi que d’autres noirs africains en Libye.

Selon la dame en pleure ayant gardé l’anonymat : Tout a commencé le vendredi 01 octobre 2021. Et depuis, les personnes de peaux noires vivent dans l’enfer ici en Libye. ‘’On ne peut même pas sortir, les soldats libyens ont occupé tout le territoire de la capitale juste pour nous arrêter sans raison. Les noirs souffrent beaucoup aujourd’hui, plus précisément les maliens. Ces militaires Libyens ont amené beaucoup de nos parents maliens. Seul Allah sait ce qu’ils sont en train de vivre à l’heure-là’’, a-t-elle dit à Van Guitare en pleurant sans arrêt.

A l’en croire, elles sont sans espoir aujourd’hui, et souhaitent juste que l’État malien les vient en aide. ‘’Seul Allah sait si demain, je pourrai vous écrire encore. Van Guitare, en tant qu’artiste bien connu, nous te sollicitons de passer le message jusqu’à ce que le Président Assimi Goita, les autorités maliennes et africaines aient échos de cette situation afin de sortir du silence’’, dira-t-elle, toujours en pleure. Et de demander à l’artiste de devenir pour eux, la voix des sans voix, en demandant de l’aide pour eux. ‘’Je vous en supplie, faites-en sorte que Assimi Goita reçoive ce message et dites-lui que nous souffrons énormément. Même aujourd’hui, les soldats Libyens ont pris une sœur malienne qui est même en phase terminale de sa grossesse”, conclura-t-elle. Avant de s’effondrer en larmes

A noter que dans ledit message vocal, la dame témoigne que cela fait près de deux mois qu’elle cherche à joindre Thierno de l’ouverture Média, pour l’expliquer ce calvaire des noirs, mais en vain.

Dognoumé Diarra

Source: Le Confident

Laisser un commentaire