Lutte contre le paludisme et les Maladies Tropicales Négligées : Les experts se penchent sur la question

Accroitre l’accès et l’utilisation des services à base communautaire, harmonisés pour la prévention et le traitement du paludisme et de certaines maladies tropicales négligées. Tel est l’objectif visé par la 6ème réunion du Comité Régional de Pilotage du Projet Paludisme et Maladies tropicales Négligées qui se tient depuis ce matin à l’hôtel Millénium sis à l’ACI 2000.
Prennent part à cette rencontre les experts de la santé venus du Mali, du Burkina Fasso et du Niger.
Financé par la Banque Mondiale à hauteur de 121 millions de dollars dont 10 millions pour l’Organisation Ouest Africaine de la Santé(OOAS), ce projet va booster la lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées en Afrique de l’Ouest.
Selon le représentant du directeur général de l’Organisation Ouest Africaine de la santé (OOAS) Dr Salifou Zouma, cette rencontre est capitale, car elle permettra aux experts du Mali, et de la sous- région de réfléchir pour élaborer un document pour mieux lutter contre les maladies tropicales négligées. Des documents pratiques et opérationnels seront produits à cet effet.
« Les participants à cette rencontre analyseront aussi le rapport de la réunion du comité technique sur les PTAB 2019, et les plans de passation des marchés (PPM) des pays et de l’OOAS », a-t-il soutenu.
En présidant l’ouverture des travaux le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Pr Samba Sow a remercié les experts venus du Mali et de la sous-région pour une cause si noble. « Le gouvernement du Mali, depuis le démarrage de ce projet, n’a ménagé aucun effort pour sa réussite. Ceci à travers un accompagnement constant des stratégies et des décisions politiques utiles et nécessaires pour accompagner les différents efforts », a-t-il déclaré.
Aussi, affirme-t-il, les trois pays à savoir : le Mali, le Niger et le Burkina Fasso engagés dans ce combat peuvent relever les défis liés à la santé en général et en particulier éradiquer le paludisme, le trachome, la Filariose, Lymphatique, les geo- helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose.
Le ministre Samba Sow n’a pas manqué de signaler que la tenue de ce 6ème comité de pilotage permettra d’évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations de la dernière réunion annuelle tenue à Niamey en 2018. Il a donné l’assurance que toutes les recommandations issues de cette rencontre seront prises en compte.
Mohamed Kanouté

mali24.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *