Lutte contre les effets néfastes des changements climatiques : Le Fonds Climat renforce sa position de leaders dans le financement

Le Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, Keïta Aïda M’bo, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 7ème session du comité de pilotage du Fonds climat Mali. C’était le jeudi 28 juin 2018 à l’hôtel El Farouk. L’objectif de cette session était d’entretenir une chaîne de financement continu pour aider les populations vulnérables à faire face aux effets néfastes des changements climatiques.

Dans son discours d’ouverture, Keïta Aïda M’bo dira qu’après le deuxième appel à propositions de projets et programmes lancé le 21 juillet 2017 qui a permis de recueillir 41 propositions dans les différents domaines d’intervention traditionnelle du Fonds Climat Mali que sont l’eau, l’agriculture, l’énergie et la foresterie, la présente session doit statuer sur l’allocation de ressources aux propositions les plus méritantes.
L’allocation des ressources va concerner non seulement les projets soumis par les organisations du Système des Nations Unies, mais aussi les projets des organisations gouvernementales, après l’activation de la procédure nationale d’exécution des financements du Fonds Climat Mali. « Notre fonds national climat continue à renforcer sa position de leader dans le financement de la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques, en lançant son troisième appel à propositions de projets et programmes, un an après le lancement du deuxième appel. Il sera l’occasion de recueillir des projets et programmes innovants dont le financement, contribuera à n’en point douter, à l’augmentation de la résilience des populations vulnérables dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques », a-t-elle soutenu.
Madame le ministre a saisi occasion pour réitérer ses remerciements à tous les partenaires du Mali dont les appuis multiformes ont permis au Fonds Climat Mali d’atteindre le niveau de réalisation. « J’ose espérer que des travaux de la présente session sortiront des décisions et recommandations pertinentes qui permettront de lever les entraves au développement harmonieux de notre fonds national climat », a-t-elle conclu.
A titre de rappel, le Fonds Climat Mali a été créé le 26 janvier 2012 suite à un protocole d’accord signé entre le gouvernement du Mali et le Bureau des Fonds Multi Partenaire du PNUD à New York. Son objectif est d’aider le Mali à financer les interventions de développement stratégiques telles que définies dans la stratégie nationale Economie Verte et Résiliente aux Changements Climatiques (EVRCC).

Bintou Diarra
Mali24

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *