Lutte contre l’insécurité alimentaire dans la zone de San et Bla : Le Ministre Mahmoud Ould Mohamed offre du matériel agricole aux paysans

Lors de la troisième journée de sa visite dans la zone de San et  Bla, le Ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la pêche a offert du matériel agricole aux paysans. Il s’agit de 37 Batteuses, 3 mini Rizières, 15 motoculteurs, 5 Tracteurs et 50  décortiqueuses, pour un coût total de 600 millions de Francs CFA

C’était ce vendredi 18 décembre 2020 au cours d’une cérémonie qui s’est tenue dans les locaux de l’antenne Programme de Développement de l’irrigation dans le Bassin du Baní et à Selingué (PDI-BS), en présence des autorités communales, administratives, coutumières, du coordinateur du PDI-BS Amadou Diadié Daou  et son staff, des responsables de l’Office du Moyen Baní (OMB)  et bénéficiaires.

Initiative du gouvernement avec l’appui financier du fonds OPEP, ce geste combien important du ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la pêche vient  à point nommé pour les paysans de la zone (San et Bla) qui attendaient impatiemment cet appui.

Selon Mamadou Dembélé, coordinateur locale de l’antenne  du Programme de Développement  de l’Irrigation dans le bassin du Bani et à Selingué  de (Bla), ce geste du ministre est un appui et un signal  fort  de la part des plus hautes autorités du pays dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire dans les zones d’intervention du programme.

En prenant la parole au nom de la population de Bla, le maire, Mamadou Samaké, s’est réjoui de ce geste du gouvernement et de ces partenaires. Il a par ailleurs, demandé aux bénéficiaires d’en faire bon usage.

Pour Bintou Traoré, porte-parole des bénéficiaires, c’est un ouf de soulagement. Elle a remercié le ministre pour ce geste combien important qui va les aider à faire une belle moisson dans les jours à venir.  

Quant au Ministre de l’Agriculture de l’Elevage et de la pêche ces équipements agricoles, il a déclaré que ces équipements vont servir à l’épanouissement des différents groupements, servir à la résilience, à la production et à la productivité.

Il a par ailleurs demandé au coordinateur du PDI-BS  et à son staff d’encadrer ces vaillants paysans qui ne cherchent qu’à travailler et produire pour que la sécurité alimentaire soit une réalité dans notre pays, pour  un impact positif sur l’économie locale. Il n’a pas manqué de demander aux bénéficiaires d’en faire bon usage de ces équipements pour l’atteinte des objectifs du programme.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *