Lutte contre l’insécurité : Du 1er au 24 Septembre 2020 6.3 72 personnes ont été interpellées pour des infractions diverses

Confrontée à la criminalité urbaine favorisée par la circulation des armes légères, mais aussi par l’incivisme, la Police Nationale est en passe  aujourd’hui de renverser la tendance en menant une lutte farouche contre l’insécurité. Les efforts actuels de la Direction Générale de la Police Nationale donnent espoir et rassurent davantage la population qui a tant besoin de protection vu la hausse de la criminalité.

Du 1er au 24 Septembre 2020, 6.3 72 personnes ont été interpellées pour des  infractions diverses portant notamment sur : les atteintes  aux biens, aux personnes et aux mœurs ; le trafique de stupéfiants, la traite des être humains, le trafique d’armes. Ce résultat est le fruit de 4134 opérations de perquisitions et 439 descentes de police.

En ce concerne la lutte contre la vente et la consommation illicite des stupéfiants, il faut retenir qu’a cette date  6332 tonnes d’herbes de cannabis ont été saisis contre 1 tonne 103 Kg, 402 gramme en 2019 ; 729 kg de produits pharmaceutiques illicites contre 455 kg en 2019 et plus de 300 armes saisies à la prolifération des armes dans le pays.

La police aux frontières à produit 18467 passeports au profit des Maliens de l’intérieur et de l’extérieur.

Dans le cadre de la Police Administrative, 14534 personnes ont été interpellées. Conformément à la politique de reforme du secteur de la sécurité, la police nationale  poursuit sa restructuration. Cette reforme aux dires des autorités porte essentiellement sur la qualité des ressources humaines, les infrastructures, l’équipement, la formation. Ce, en vue de construire une police républicaine.  

Dans cette optique  et dans le souci de renforcer davantage la politique de maillage sécuritaire, la construction de plusieurs commissariats sont prévue dans plusieurs localités notamment à Diema, Douentza, Bourem, Sirakoro Meguetana, Oulessebougou, Kignan, Djené et Nianfouké.  Malgré ses chiffres combien importants des défis restent à relever dont le plus pernicieux est la cybercriminalité.

Mohamed Kanouté

Mali24

Laisser un commentaire