Mali : la Pâques célébrée sous le signe de la paix

Ce dimanche 1er avril, à l’occasion de Pâques, les chrétiens du monde entier commémorent la résurrection du Christ. L’événement marque aussi la fin du Carême. Une période de 40 jours de jeûne particulièrement suivie par les fidèles chrétiens au Mali.

La Pâques est la fête la plus importante de l’année pour les chrétiens. Elle commémore pour les croyants la résurrection du Christ. Ce dimanche marque aussi la fin du Carême, 40 jour de jeûne, une période de privation très suivie par les chrétiens.
Au Mali, tous les chrétiens ne pratiquent pas le Carême de la même manière. Et le jeûne chrétiens ressemble souvent au Ramadan.

A Bamako par exemple, de nombreux fidèles ne mangent pas du tout de la journée et attendent le petit soir voire la nuit tombée pour rompre le jeûne, bien que l’Eglise ne l’impose pas. Pour d’autres, les fidèles sont seulement supposés à se priver de viande et de produits issus des animaux.

Ce dimanche matin, les cérémonies religieuses se succèdent un peu partout dans les villes maliennes. Des rites, des chants et des louanges raisonnent dans les églises. Des vœux pour le retour de la paix et la stabilité dans le pays ont aussi été formulé

Si certains disent avoir prié pour le retour de la paix au Mali, d’autres en revanche, demandent à la jeunesse malienne de s’impliquer dans la résolution de la crise qui secoue le Mali depuis 2012.
Source: Studio Tamani

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*