Mali : les petits génies de la robotique de Bamako

FIL INFO POLITIQUEECONOMIENORDSPORTSFAITS DIVERSMONDERADIOVIDEO

Accueil  Science & Technologie  Mali : les petits génies de la robotique de Bamako

Science & TechnologieMali : les petits génies de la robotique de Bamako

Par

 maliweb

 –

30 Mar 2018

2

   

tweet

Primés lors d’un concours international à Washington, de jeunes maliens passionnés de robotique exercent leurs talents au pays dans un nouveau centre flambant neuf.

Etudiant à l’Ecole nationale d’ingénieurs, Abdoulaziz expérimente des fragments électroniques dans sa chambre… son premier laboratoire.

Généralement j’utilise ces composants, je les teste, pour qu’une fois en groupe, je puisse apporter ma petite contribution vis-à-vis de l’utilisation de ces composants.

Sanogo Abdoulaziz, étudiant à l’Ecole nationale d’ingénieurs

Tous les jours, il retrouve ses camarades dans un atelier de Bamako, Donilab. Ils souhaitent à l’aide d’une carte magnétique et d’un petit robot permettre aux non-voyants d’utiliser les transports en commun de façon autonome.

La robotique ne s’applique pas uniquement comme on le voit à la télé au Terminator pour détruire. Mais ici c’est plus pratique car ça s’applique à la vie sociale. Cela concerne les aveugles qui sont un peu oubliés par les très grands systèmes de projets, et nous on a décidé de les aider.

Sanogo Abdoulaziz, étudiant à l’Ecole nationale d’ingénieurs

D’autres applications sont possibles. Youssouf l’a bien compris. Depuis deux ans, il instruit des jeunes et les forme à la robotique.

On a compris qu’il était essentiel pour le Mali de rentrer de plain-pied dans ce domaine là. Donc on a pas attendu l’Etat au départ. On a mis nos moyens nous mêmes, on s’est investi nous mêmes, corps et âmes, argent parfois. Donc le résultat qui est là, c’est uniquement le résultat d’un effort acharné et d’une volonté positive.

Youssouf Sall, manager du laboratoire en recherche et développement Donilab

Résultat, le Mali a remporté avec ce robot trieur, la deuxième place du First Global Challenge de Washington en robotique. Aboubacar membre de l’équipe lauréate de ce concours international a depuis de grandes ambitions.

J’aimerais voir un pays dans lequel une fois à l’hôpital, il y a des robots qui prennent soin des patients, des policiers avec des robots qui gèrent la circulation, des robots militaires. Ce sont ce genre de choses que je prévois pour ce pays dans l’avenir.

Aboubacar Dicko, lycéen membre de l’équipe nationale de robotique

Avec un centre dédié, le Mali souhaite capitaliser sur cet engouement. Quatre équipes participeront au PanAfrican Robotique Competition qui se tiendra cette année à Kigali.

TV5MONDE

Kaourou Magassa

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *