Mali : Médecin Lieutenant-Colonel Aïssata Boubacar Maïga, première femme directrice régionale

Dans sa politique de promotion du genre, la Direction générale de la Protection civile (Dgpc) a procédé à l’installation de la première femme directrice régionale de la protection civile, le Médecin Lieutenant-colonel Aissata Boubacar Maïga, fraichement nommée pour assurer les fonctions de directrice régionale de la Protection civile de Koutiala. Elle a été investie de ses nouvelles fonctions, le vendredi 18 octobre, au cours d’une cérémonie présidée par le directeur général de la Protection Civile, le Colonel-major Seydou Doumbia, en présence de plusieurs cadres du service, des autorités régionales de la capitale de l’or blanc ainsi des forces de défense et de sécurité déployées dans la région de Koutiala.

Conformément aux instructions du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général de division Salif Traoré, qui s’attèle à traduire en acte concret l’engagement du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, pour la promotion du genre dans les services publics, la Direction générale de la Protection civile du Mali vient de nommer la première femme directrice régionale dans l’histoire de la Protection civile. En effet, nommée directrice régionale de la Protection civile de Koutiala par décret N°0598 P-RM du 5 août 2019, le Médecin Lieutenant-colonel Aïssata Boubacar Maïga devient ainsi la première femme à accéder à cette fonction.

De sources proches de la Dgpc, cette nomination historique s’inscrit dans le cadre d’une politique volontariste de promotion de la gent féminine au sein de ce corps. Et de poursuivre que ladite politique est mise en œuvre par le Colonel-major Seydou Doumbia qui place les femmes au cœur du commandement du corps des Sapeurs-Pompiers. “Aujourd’hui, à la Protection civile, les femmes occupent des postes stratégiques au sein de l’administration, mais aussi du commandement”, ont-elles laissé entendre.

Qui est la désormais  directrice régionale de la Protection civile de Koutiala ?

Aïssata Boubacar Maïga est un produit de la Faculté de médecine, de pharmacie et odonto-stomatologie (Fmpos) de Bamako. C’est ainsi qu’elle a été recrutée en 2010 dans ce corps des administrateurs de la Protection civile comme Médecin généraliste. Après deux ans de formation militaire et professionnelle, elle a été affectée en tant que Médecin Urgentiste au CHU de l’hôpital Gabriel Toure.

Un an après, c’est-à-dire, en 2013, elle a été affectée comme traitant à l’infirmerie de la Garde nationale pour appuyer la Direction centrale des services de santé des armées (Dcssa).

En 2014, elle a été transférée à l’infirmerie de Sogononiko, au compte de la Direction régionale de la Protection civile de Bamako en qualité de Medecin-chef. Toujours passionnée par son métier de sauver des vies, elle a décidé d’aller se perfectionner à l’Ecole nationale de la Protection civile d’Algérie, en 2015, où elle a obtenu un diplôme d’Officier chef de colonne. De retour au pays, elle a été mise à la disposition de l’infirmerie régionale de la Protection civile de Koulikoro en 2016 comme Médecin-chef.

En 2017, elle a été nommée chef de Division à la Sous-direction santé et secours médical de la Direction générale de la Protection civile, une fonction qu’elle occupe jusqu’à sa nomination comme directrice régionale de la Protection civile de Koutiala.

                          Boubacar PAÏTAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *