Mali : Une transition civile sans les civiles

Conformément à la charte de la transition adoptée lors de la concertation nationale du 10, 11 et 12 septembre 2020, le Président et le vice-président de la transition ont été lundi 21 septembre désigné par un collège.

Selon un communiqué lu à la télévision nationale par le Président du CNSP, Assimi Goïta, c’est le colonel major à la retraite, Bah Ndaou qui a été choisi pour diriger la transition. Le vice-président est le président du conseil national pour le salut du peuple (CNSP), le colonel Assimi Goïta.

Si ce choix obéi aux injonctions de la CEDEAO qui a exigé une transition dirigée par un civil, la désignation inattendue du colonel major à la retraite, Bah Ndaou et du colonel Assimi Goïta ouvre la voix à une transition civile sans les civils.

Le CNSP dont l’ambition de conduire la transition n’est plus qu’un secret de polichinelle Le colonel major Bah Ndaou est un militaire dans le corps et dans l’âme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *