Manif du 5 juin: Vive tension à Sebenikoro après l’expiration de l’ultimatum

Les autorités en charge de la sécurité n’ont pris à la légère la menace des manifestants qui exigent la démission du Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. La déclaration finale de la manif lançait un ultimatum au Président de la République de rendre sa démission avant 18h, heure locale.

A l’annonce de cet ultimatum, le dispositif de sécurité autour de la Résidence a été renforcé par parer à toute éventualité. Ainsi, plusieurs pik-up remplis d’hommes en armes ont été dépêchés.

Après l’expiration de cet ultimatum, la tension est montée d’un cran à Sebenikoro. Les rues adjacentes ont toutes été occupées par des hommes en armes provoquant la panique dans le quartier. Selon plusieurs témoignages, des manifestants incontrôlables se dirigeaient vers Sebenikoro, quartier abritant la Résidence du Chef de l’Etat.

Ils ont été dispersés par les forces de l’ordre mobilisées à cet effet.

Ce que qu’on retenir, c’est que pour le moment, les manifestants n’ont pas franchi le Pont Woyowoyanko.

Nous y reviendrons

DTK

Source: Mali24.info

3 Replies to “Manif du 5 juin: Vive tension à Sebenikoro après l’expiration de l’ultimatum”

  1. IBK est un bon président les gens s’en rendront compte quand il malheureusement partira et qu’un autre le remplacera

    1. Un bon président pour les riches le peuple vit dans la misère la plupart sans eau ni électricité et le président de l’assemblée nationale gagne 25 millions par mois scandaleux

Laisser un commentaire