Maouloud d’Ançar DINE : Plus de 100 mille participants venus de 27 pays et plus de 400 millions de FCFA dépensés

Le guide spirituel d’Ançar dine, Cherif Ousmane Madani HAÏDARA a fait le point de l’organisation du MAOULOUD 2018 au cours d’une conférence de presse, tenue ce jeudi 29 novembre, dans sa grande mosquée au quartier de BANCONI. Répondant aux questions des journalistes, le guide a évoqué le sujet des 150 hectares promis l’an dernier à Ançar DINE par IBK et donné son point de vue sur différents sujets brulants de l’actualité.

Déjà trente (30) ans que l’association religieuse, Ançar Dine, célèbre chaque année la naissance et le baptême du prophète Mohamed (PSL) par une série de prêches. Pour ce faire, les disciples viennent de par le monde afin d’écouter la prêche et de recevoir la bénédiction annuelle de leur guide. Le jour de la bénédiction constitue l’apothéose de chaque célébration.

Cette année, les organisateurs du MAOULOUD d’Ançar DINE ont enregistré 101.424 participants. Ils sont venus de 27 pays et de l’intérieur du Mali. L’organisation a coûté, pour le moment, plus de 400 millions de nos francs. Et, « entièrement financée par les membres d’Ançar DINE », a précisé leur guide.

Pour ne plus revivre le drame du stade omnisports, Modibo KEÏTA, Cherif Ousmane Madani HAÏDARA a indiqué que désormais le stade du 26 mars ne suffit plus pour accueillir ses fidèles. La sécurité des citoyens étant le devoir régalien de l’Etat et en réponse à la question des 150 hectares promis l’année dernière par le Président IBK, « le gouvernement du Mali doit obligatoirement nous offrir un espace adéquat pour fêter le Maouloud », a-t-il précisé. Avant cela, il a laissé entendre que les habitants d’un village environnant Bamako, du nom de FIA, ont déjà offert à l’association Ançar DINE une parcelle de 140 hectares.

Se prononçant sur la mort d’Amadou KOUFFA, Chérif Ousmane Madani HAÏDARA a affirmé que semer la terreur est pire que l’homicide. Aucune religion dans le monde n’autorise le terrorisme. La place de celui qui terrorise ses semblables se trouve dans  »l’enfer », a-t-il commenté.

En réponse à ses détracteurs qui disent que les prêcheurs fêtent le Maouloud pour se remplir uniquement les poches, HAÏDARA a d’abord remercié Dieu et a avoué que les membres de l’Ançar DINE satisfont déjà à tous ses besoins. Mais,  »en organisant le Maouloud, je gagne tout », dit-il.

Sory Ibrahim TRAORE

Source: Zénith Balé

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *