Match de gala à l’occasion de l’anniversaire du journal Le Challenger: L’équipe de ‘’Le Challenger’’ survole Soud’Baba

A l’issue d’un anthologique match de gala qui l’a opposée à l’association des ressortissants de Soud’Baba (Mopti) dans le cadre du 17ème anniversaire de votre bihebdo préféré, la Challenge dream team, plus en jambes, a survolé son adversaire par le score sans appel de 3 buts à zéro. C’était le dimanche 31 mars 2019, sur le terrain Danaya Club d’Hamdallaye ACI 2000.
Dans le but de commémorer en beauté le 17ème anniversaire du bihebdomadaire d’informations générales « Le Challenger », la direction de votre canard préféré a organisé un match de gala contre l’intrépide équipe de soud’baba.
Composée de redoutables vétérans tout de jaune vêtus comme la seleçao du Brésil, la Challenge dream team, très en verve, n’a pas mis du temps à peser de tout son poids sur l’adversaire. Ainsi dès la 13ème minute, Le Challenger ouvre le score suite à une combinaison opportunément conclue par l’attaquant Mamoutou Sylla dit Mamou. Soud’Baba tente en vain de revenir au score. La mi-temps intervient sur ce score de un but à zéro pour ‘’Le Challenger’’.
De retour des vestiaires, ‘’Le Challenger’’ accentue la pression et fait trembler à nouveau les filets de l’équipe adverse par le même Mamoutou Sylla dit Mamou à la 53ème minute.
Plus déterminés que jamais, les protégés du grand Mourhino -Drissa Togola -enfoncent le clou en scorant une troisième fois par Abdoulaye Samaké à 5 minutes de la fin du match.
Après de multiples tentatives pour réduire le score, l’équipe de l’association Soud’Baba ne parviendra pas à inverser la tendance, le score restera intact jusqu’à la fin du match.
Le Challenger inflige ainsi une cuisante défaite à son adversaire : trois buts à zéro sur une pelouse flambant-neuve et devant un parterre de supporteurs impuissants venus de Mopti pour la cause. Une mention spéciale a été faite à Madou Diarra dit Président, gardien de l’équipe du Challenger déclaré homme du match qui s’est illustré par des arrêts spectaculaires.


Affilié à la FEMAFOOT pour la détection et la formation des talents
Interrogé à la fin du match, le capitaine de l’équipe de Soud’baba et non moins Directeur général du Journal, Moussa Koné, a reconnu la suprématie de l’équipe adverse. Il a cependant salué les deux équipes pour avoir magnifié la fête à travers ce match. Selon M. Koné, l’équipe de Soud’baba a perdu la bataille mais pas la guerre et d’ajouter que le retour est prévu dans trois mois et la revanche sera corsée, promet-il.
A noter que le centre Danaya Club d’Hamdallaye est affilié à la FEMAFOOT depuis février 2002. C’est un centre qui a pour vocation la détection et la formation des jeunes talents. C’est également l’un des centres les mieux structurés de la place avec des terrains bien aménagés dont l’un est dédié aux 7×7 et un réglementaire doté de vestiaires, de salles de soins et d’internats.
Ont évolué dans ce club des internationaux comme Cheick Tidiane Diabaté, Sory I. Keita, champion d’Afrique cadet et Adama Traoré champion d’Afrique militaire, pour ne citer que ceux-là.
Vivement le 18ème anniversaire !
Bourama Camara

Source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *