Meeting du collectif des 18 candidats: « Ceux qui ont organisé cette élection ont insulté et injurié les Maliens »

Compte tenu de la gestion frauduleuse du premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet dernier, le groupe des 18 candidats ont organisé un géant meeting le mardi 7 juillet dernier au Palais de la culture Amadou Hampathé Bah. L’objectif de ce rendez-vous était d’informer l’opinion nationale et internationale sur les incidents machiavéliques et frauduleux qui ont eu lieu le jour du scrutin. A ce niveau, la plateforme des candidats opprimés ont déploré maintes
irrégularités à ce scrutin notamment le bourrage d’urnes, les cas de fraudes, l’achat de conscience et bien d’autres. Sur les pancartes et banderoles on pouvait lire entre autres, « Non à la dictature de la fraude », « IBK, nous voulons nos voix », « Non à un coup d’Etat électoral », « La démocratie et la République en péril au Mali ». Des ccris de cœur forts pour réclamer la transparence. C’est sous cet anglecque Choguel K Maïga dira que ceux qui ont organisé cette élection ont insulté et injurié les Maliens. Tour à tour, les candidats n’ont pas caché leur mécontentement et s’inquiètent fort de l’avenir démocratique du pays.

« Nous sommes pour la cause du Mali et nous déplorons la dictature de la fraude dans notre pays. Ce n’est pas le Mali de nos ancêtres, ce n’est pas le Mali qu’on a connu, ce n’est pas le Mali que les Maliens veulent », dixit Soumaïla Cissé pour exprimer sa déception sur la
gestion du pays.
Il faut rappeler que les 18 candidats sont unis comme un seul homme et sont prêtent à battre le pavé pour réclamer leur voix, pour plus de crédibilité et de transparence aux résultats du premier tour, condition sine qua-non à leur participation au deuxième tour.
Bourama Camara
mali24

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *