Miss Bamako 2018 : Kandia Dembélé, la deuxième dauphine ou le « diamant noir »

Depuis le 16 décembre 2018, Kandia Dembélé est la deuxième dauphine de miss Bamako. Elle devient donc la deuxième fille la plus belle de la ville de trois caïmans. 

Étudiante à la communication journalisme de l’ECOSUP sise Djelibougou en commune I du district de Bamako, cette Sarakolé née d’une mère nigériane est fière de sa beauté naturelle. Kandia mérite bien le surnom « Diaman noir ». Sa grande taille d’un 1 m 80 pour 58 kg, la donne une longueur d’avance sur ses concurrentes. Autre atout : sa maitrise de la langue de Molière.

Pourquoi participer à Miss ? Pour elle, participer à  un concours de beauté est un rêve d’enfance. Une autre motivation de notre « diamant noir »,  elle  veut lancer un vibrant message à la jeunesse malienne sur la dépigmentation dans le milieu des jeunes filles victime d’un complexe d’infériorité.

Après un bac en LLT en 2017 au lycée Michel Allair de Daoudabougou, elle a choisi la communication journalisme. D’où son goût pour le public. Cette profession qu’elle adore de plus. C’est pourquoi elle ne rate aucun concours de poésie et de beauté pour s’affirmer. Déjà en 2016, elle a été la 1ère en poésie à Maxi Tour School. Grâce à son don aratoire, la jeune Kandia Dembélé véhicule facilement le message. Piquée par le virus du public, elle présente au concours de beauté miss Maxi vacance 2016. Elle est couronnée 1ère dauphine. L’année suivante, elle monte en garde et porte la couronne de Miss Maxi vacance 2017 et facebook  2017. La même année, elle est devenue également Miss grand Sumu public au Burkina Faso.

Ainée d’une famille de 4 enfants, Kandia Dembélé est célibataire sans enfant. Très attachée aux valeurs traditionnelles et gardant toujours en tête son statut, elle prépare bien  couscous avec la sauce de pâte d’arachide.

Son ambition est de devenir la fille la plus belle du Mali en portant  porter la couronne, le 21 décembre prochain, de Miss ORTM 2018.

Mohamed Kanouté

Mali24

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *