Mort du jeune Abdoulaye Keita : Les jeunes de Lafiabougou ne décolèrent pas 

Ils étaient ce Lundi 26 Juillet 2021 après midi  plus d’une centaine de jeunes de Lafiabougou en commune IV du district de Bamako à battre le pavé.

Vêtus en tee-shirt rouge et bonnet rouge  sur la tête pour certains et brassards rouges sur la main gauche pour d’autres, ces marcheurs ont, aux sons des klaxons de motos, de véhicules et de crise, battu le pavé de la place CAN en passant par le monument Abdoul Karim Camara dit Cabral, le commissariat du 5ème arrondissement jusqu’au tribunal.

Munis de pancartes  sur lesquelles on pouvait lire des slogans tels : Justice pour Abdoulaye Keita, Non à une police qui tue la population innocente, Nous voulons que justice soit rendue, les jeunes à travers cette marche pacifique  ont exprimé leur ras-le-bol, leur mécontentement et leur indignation face à l’attitude  de la police qui est censée protéger la population. Ils ont dénoncé l’acte  des éléments de la Brigade Anti Criminalité BAC qui a causé la mort du jeune  Abdoulaye Keita.

Aux dires des organisateurs de cette marche  pacifique qui a été lancée hier sur les réseaux sociaux l’objectif est de montrer la détermination des jeunes de Lafiabougou à propos du suivi de  cette affaire d’une part et d’autre part demander à la justice notamment au procureur Idrissa Touré de faire toute la lumière et rendre justice.

 C’est le procureur du tribunal de première instance de la commune IV  du district de Bamako Idrissa Touré accompagné de ses proches collaborateurs et du commissaire du 5ème arrondissement  Ousmane Diallo qui ont accueilli les marcheurs.

Il a porté une oreille attentive aux revendications des marcheurs avant de les rassurer que la justice fera son travail en toute impartialité  pour que la lumière soit faite sur cette affaire qui continue de défrayer la chronique.

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Source: Mali24.info

One Reply to “Mort du jeune Abdoulaye Keita : Les jeunes de Lafiabougou ne décolèrent pas ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *