Paiement des droits d’auteurs des artistes maliens: Orange – Mali décaisse 900 millions de FCFA

La bonne nouvelle a été donnée le mardi 2 avril dernier par N’Diaye Ramatoulaye Diallo, lors d’une rencontre qu’elle a présidée dans la salle de conférence de son département en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, le directeur général d’Orange-Mali et de nombreux artistes.
La rencontre avait pour but d’informer les artistes maliens du paiement par Orange Mali des droits d’auteurs d’un montant de 900 millions C’est le fruit d’un combat de longue haleine.
Kari Bogoba Coulibaly, président du collectif des artistes maliens, s’est beaucoup réjoui de ce geste d’Orange – Mali qui contribuera sans nul doute à la promotion de la culture malienne. Il a salué l’implication personnelle du ministre de la Culture dans le processus d’adoption par l’Assemblée Nationale de la loi portant sur la propriété intellectuelle des œuvres artistiques
Le directeur général d’Orange-Mali, Brelotte Ba, s’est félicité de l’aboutissement d’un processus qui permet désormais aux artistes de mieux vivre de leurs œuvres.
Le ministre N’Diaye Ramatoulaye Diallo a remercié les artistes pour leur confiance et surtout le partenaire Orange-Mali pour son accompagnement dans la valorisation de l’art et de la culture au Mali.
A l’en croire, cette cérémonie marque trois changements de paradigme. Primo, l’Orange Mali rend aux artistes pour la première fois dans l’histoire de notre pays. « L’Orange Mali vient de poser un acte de responsabilité sociétale en restaurant la liberté et la dignité des artistes et de tous les acteurs de différentes chaines de valeurs culturelles, auxquelles l’entreprise ouvre désormais la possibilité de vivre décemment du fruit de leur créativité », a expliqué N’Diaye Ramatoulaye Diallo.
Deuxio : en appliquant la loi sur la propriété intellectuelle de façon si proactive, Orange Mali assume son rôle de locomotive et assume le devoir d’exemplarité qui sied à son rang d’entreprise citoyenne, économiquement performante, et socialement impactante, parce que soucieuse de générer une croissance inclusive et des progrès sociaux partageables.
Terrtio, de par la nature publique de cette opération, Orange Mali inaugure une nouvelle ère de transparence dans le processus de collecte et de paiement des droits d’auteurs des artistes maliens. ‘’Il me tient à cœur de rassurer ceux-ci que nul ne sera lésé, et que la transparence prévaudra d’un bout à l’autre du processus de paiement des droits », a martelé la ministre N’Diaye’’.
Madame le ministre a enfin salué la mémoire de tous ceux qui ont investi leur énergie dans cette bataille pour que les artistes puissent vivre de leur travail. « Cette bataille, qui est simplement une bataille pour la dignité, d’autres l’ont menée avant nous. Je voudrais me souvenir ici de feue Bako Dagnon, de feue Fantani Touré, de feu Mangala Camara, et de tous ceux qui ont assumé leur part de lutte, mais qui sont partis avant d’avoir pu récolter les fruits de leur combat », a conclu N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la culture.
Bourama Camara

Source: Le Challenger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *