Peur sur Bamako ce samedi: un apprenti chauffeur égorgé par un passager et le super marché Mini Prix attaqué à l’Hippodrome

La capitale malienne est passe de devenir un Farwest. La tuerie, l’assassinat, braquage sont des quotidiens des bamakois en ce  mois de janvier 2019. Après l’assassinat de l’imam ,  et le meurtre d’un commerçant à Yirimadjo,  un passager vient d’egorger un apprenti à  la suite d’une bagarre ce samedi vers 18H à Niamakoro en commune V du district de Bamako. Deux heures plutard les bandits armés ont attaqué le super marché  Mini Prix à  l’Hippodrome en commune II du district  de Bamako. Quelle criminalité dans la capitale malienne?

D’abord au coucher du soleil ce samedi un passager de métier « soudeur plastique » a égorgé  un apprenti de Sotrama à  la suite d’une bagarre. Selon les informations recueillies sur place l’apprenti et le passager se sont disputés à cause du jeton restant. Finalement ils se en sont venus aux mains(bagarre)  qui a  tourné à la faveur du passager.

Lieu de la tuerie du passager et l’apprenti chauffeur

Tres remonté contre  il s’est servi de son couteau de soudure pour trancher la tête de  l’apprenti de minibus vert. Il ne fallait pas  en revanche, les apprentis des autres SOTRAMA sont venus lyncher le passager à  l’aide des cailloux et de gourdins. Du coup deux personnes tuées en fraction de seconde. Au même moment vers la rive gauche les bandits armés ont attaqué  le super marché  MINI Prix, une grande alimentation à  l’Hippodrome. Exactement  vers  21h30 ce samedi  selon les témoins  les bandits arrivent à  moto et braquent une vielle dame dans l’alimentation et un autre homme  de troisième âge pendant qu’ils faisaient leur achat. Si les bandits arrivent à déposseder la vielle dame de son sac mais  ils ont tiré à l’air en blessant un client à  la main droite avant de s’évaporer dans la nature. Les policiers arrivés sur le lieu ont quadrillé le secteur près de la rue princesse.

Dily Kane

Mali24

One Reply to “Peur sur Bamako ce samedi: un apprenti chauffeur égorgé par un passager et le super marché Mini Prix attaqué à l’Hippodrome”

  1. Bamako devient une villa dangereuse il y a trop d’injustice et d’impunité. Les gens se rendent justices. Les bandits attaquent sans crainte ni mumure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *