Pharmacie Populaire du Mali : de l’innovation à la convoitise

Perdue entre les kiosques des commerçants au cœur du marché Dabanani, la Pharmacie Populaire retrouve progressivement sa valeur d’antan grâce à une gestion rigoureuse et saine. En 2017, sous la direction du nouveau PDG, Dr Moussa Sanogo, la PPM devient de plus en plus attractive à travers ses innovations. Parmi les actions engagées, on peut retenir le toilettage au niveau des finances qui a permis le remboursement de plus 7 milliards FCFA qui plombaient les ailes de la structure sanitaire.

D’effort en effort, ces dernières années, la pharmacie s’impose par la qualité de ses prestations. Mieux, la capacité de la logistique a été  renforcée davantage par les achats de véhicules. « Aujourd’hui, nos véhicules de livraison sont en mesure de répondre à toutes les demandes. Dans la distribution, il faut des véhicules de qualité pour répondre urgemment aux demandes », soutient le PDG de la PPM. A cela s’ajoute la rénovation  de la chambre froide qui permet la conservation des médicaments.

« Dans tous les magasins de stocks, la chambre froide où sont conservés les vaccins et les réactifs fonctionne normalement avec le système d’alerte contrôle via l’internet sur le phone. C’est une nouvelle technologie informatique qui donne l’alerte sur la température des produits via les téléphones. Dans les régions comme à Bamako le PDG et ses collègues sont informés à la minute sur la qualité des produits dans les magasins de stocks », explique Dr Moussa Sanogo.

Ces innovations ont valu à la PPM, la convoitise auprès des partenaires privés comme les institutions internationales, notamment le PNUD, la MINUSMA, l’USAID, la Croix rouge pour ne citer ceux-là. Ces institutions apprécient bien les produits de la PPM comme les meilleurs sur le marché malien.

Il y a juste un mois  le ministre de la santé et de l’hygiène publique a salué les efforts de Docteur Moussa Sanogo president directeur général de la PPM lors de la  visite de l’entrepôt des médicaments  à Kanadjiguila. Selon le ministre Samba Sow, cette action de la PPM, va en droite ligne avec les objectifs visés par la plus haute autorité de l’Etat qui nécessite une révision du système sanitaire, de manière à ce qu’il puisse répondre encore mieux aux attentes et aux besoins de nos braves populations, où qu’elles se trouvent. Il a ajouté que l’arme ultime du gouvernement pour apporter des médicaments de qualités et à suffisance aux populations, c’est de disposer d’une telle infrastructure. Il promet l’opérationnalité de cet édifice à partir du 31 décembre prochain. C’est pourquoi le ministre a  demandé à l’ensemble du personnel de la PPM, de se donner la main, de travailler  dans une très bonne convivialité avec leur Directeur, c’est vraiment ça, le plus important ».

Modibo L Fofana

Mali24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *