Pharmacie Populaire du Mali : Une tentative de déstabilisation échouée

Une poignée de syndicalistes veut prendre en otage la Pharmacie Populaire du Mali qui sort la tête de l’eau grâce aux réformes engagées par le PDG, Dr Moussa Sanogo.

Depuis quelques temps, un groupuscule de syndicalistes s’agite à la Pharmacie Populaire du Mali à travers des actions inopportunes dont l’unique but est d’abattre le Président directeur général, Dr Moussa Sanogo. Hier, cette poignée d’individus, sous la conduite du Secrétaire général du syndicat Amadou Sangaré, a tenté une énième action de désespoir en organisant un sit-in pour réclamer le 13ème mois de salaire et la tenue immédiate du conseil d’administration sans délai. Heureusement, la police est intervenue pour mettre fin à cette action illégale et inopportune. Le secrétaire général du syndicat a été interpellé avant d’être relâché par la police.

Ce groupuscule d’individus, guidé par autre chose que la défense des intérêts de la PPM, veut instrumentaliser à des fins inavouées la démission volontaire du commissaire aux comptes pour exiger la tenue sans délai du conseil d’administration.

Interrogé par nos soins, Dr Moussa Sanogo, PDG de la PPM, a indiqué que ces agissements ne sont dus ni au retard de salaire des employés, ni aux primes statutaires encore non moins aux carburants et autres primes. Il est question simplement de mettre le bâton dans les roues de la gouvernance. Pour sortir de cette impasse, Dr Sanogo nous a rassurés qu’il restera ouvert aux dialogues et échanges constructifs mais dans les règles de l’art.

Il a cependant rappelé que la PPM est un instrument de souveraineté pour le Mali, un établissement public à caractère industriel et commercial. Pour Dr Sanogo, il n’est pas question de porter atteinte à ce géant qui commence à sortir la tête de l’eau, grâce aux réformes engagées par ses soins.

Bourama Camara

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *