Pour la paix et la réconciliation au Mali : Un show inédit de Sidiki Diabaté à ne pas rater !

Dans le cadre de son méga-concert prévu le lendemain de la Tabaski au Stade du 26 Mars, le jeune artiste malien, Sidiki Diabaté, a animé une conférence de presse. C’était samedi dernier à l’hôtel Radisson Blu en présence de Kissima Touré, PDG de FL Africa, organisateur de l’évènement, Ali Castro, manager de l’artiste, M’Bouillé Kouyaté, Abba Wayne, Tal B et plusieurs de leurs fans.

Placé sous le thème ‘’Paix et réconciliation‘’, l’objectif de ce concert est de réunir le peuple malien pour montrer un autre visage du Mali au monde entier que celui de la guerre. Selon le prince de la kora, il ne s’agit pas d’un concert pour répondre au rappeur Iba One mais pour le Mali et pour le peuple malien. «Je n’ai pas organisé ce concert pour concurrencer qui que ce soit ou répondre à Iba One parce qui a déjà organisé un concert au 26 mars mais pour réunir tous les Maliens – que l’on soit peulhs, dogons, bambaras- et montrer ainsi au monde entier qu’il n’y a de guerre ethnique au Mali. L’image misérabiliste de notre pays véhiculée par les médias doit être combattue par des initiatives de rassemblement, d’espoir », a-t-il plaidé. Et d’ajouter que le concert n’est donc pas pour Sidiki mais un concert pour la Mali.

Comme à BERCY- ARENA

Le PDG de FL Africa, Kissima Touré, à son tour, a fait savoir qu’il est lié à la qualité de présentation de la scène, du son et des lumières et que sa structure est la seule au Mali pouvant faire comme à BERCY-ARENA etc.

« Nous avons l’habitude de remplir les grandes salles Bercy, Zénith et nous sommes déterminés à faire le plein du Stade du 26 mars ….Nous  allons offrir au public malien les mêmes conditions que dans ces grandes salles, avec les mêmes gadgets », commente-t-il.

Concernant le projet et le carnet d’adresse de l’artiste, le manager Castro a affirmé que Sidiki Diabaté va sortir dans un mois son prochain « ALBUM » ainsi que trois (3) clips avec son label UNIVERSAL MUSIC AFRICA. Il a également dit-il, des tournées africaines et internationales notamment au TCHAD, en FRANCE, au CANADA et aux USA.

Les prix des tickets d’entrée seront fixés plus tard. Il n’est pas exclu, explique l’organisateur, que le concert soit gratuit, à condition que les sponsors supportent le coût de l’organisation.

Bintou Diarra & Fatoumata Maïga, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *