Pour la promotion de la santé de la mère et de l’enfant : « la 3ème phase du projet GSK lancée à Kolondiéba

Toujours fidèle à son principe d’accompagner le gouvernement pour le bien-être des populations en particulier les femmes et les enfants, Save The Children a procédé au lancement de son projet de promotion de la santé communautaire et de la couverture sanitaire universelle financé par la  firme pharmaceutique GSK. Il s’agit au cours de cette 3ème phase du projet d’inviter les collectivités à plus de responsabilité afin qu’elles puissent s’impliquer davantage dans la gestion de la santé en mode décentralisé. C’était le mercredi 17 juillet à Kolondieba.

Situé à 250 km de Bamako, la capitale malienne, Kolondieba dans la région de Sikasso est l’un des cercles le plus touché par la mortalité maternelle, néonatale, infantile et la malnutrition. Pour pallier  cette situation qui ne laisse personne indifférente, l’ONG internationale Save The Children, à travers son partenaire GSK a décidé au lancement de ce projet dénommé  « Projet GSK ».

Le projet  GSK a pour objectif de contribuer à l’intégration des soins de santé primaires ; la gestion intégrée des cas au niveau communautaire dans les plans de développement locaux des communes de Kadiolo et de Kolondieba et dans le nouveau paquet de base de l’assurance maladie universelle. Un grand ouf de soulagement pour les populations de 12 communes du cercle de Kolondieba car ce projet vise à assurer la mobilisation des acteurs locaux de leur District Sanitaire dans la perspective d’une mise en œuvre effective afin de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile au niveau local.

Par ailleurs il contribue également à mettre fin aux décès évitables des enfants de moins de 5 ans et améliorer la couverture équitable des interventions communautaires vitales pour les enfants au Mali d’ici la fin du mois de juin 2021.

Financé par la firme pharmaceutique GSK à hauteur de 350.000 Euros soit 257.250.000 FCFA sur trois (03) ans (01 juillet 2018 au 30 juin 2021), ce projet intervient dans la région de Sikasso (districts sanitaires de Kadiolo et de Kolondieba) et Bamako (pour le volet national en plaidoyer).

Très émus du geste de Save the Children et ses partenaires, les autorités administratives du cercle et l’ensemble des collectivités les ont rassuré leur entière disponibilité pour la bonne mise en œuvre du projet.

« Nous sommes là comme partenaire d’accompagnement, pour rappeler les uns et les autres afin qu’ils puissent s’assumer par rapport à leur rôle et responsabilité. En faisant le plaidoyer, nous faisons des activités de prise de conscience  et de session d’orientation pour qu’ils puissent mieux assurer leurs rôles dans la prise en charge de la santé des populations de leurs communautés » a expliqué Dr Mallé Aïssata Diarra gestionnaire du bureau de Save the Children à Sikasso.

A rappeler que Dr Dramane Traoré directeur régional de la santé de Sikasso, Kalifa Koné préfet du cercle de Kolondieba, Dr Lassana Sissoko médecin chef du Cs réf et l’ensemble des collectivités ont pris part aux activités du lancement de ce projet GSK avec un engouement inédit.

 A rappeler que l’an 1 de cette troisième phase a couvert le DS de Kadiolo. L’an 2 et l’an 3 (juillet 2019-juin 20121) sont prévus pour le DS de Kolondieba.

Bourama Camara

Envoyé spécial à Kolondiéba

One Reply to “Pour la promotion de la santé de la mère et de l’enfant : « la 3ème phase du projet GSK lancée à Kolondiéba”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *