Pour restaurer l’espoir : 85% des Maliens pensent que Cheick Modibo Diarra est la solution en 2018

Premier ministre avec ‘’plein pouvoir’’ à la transition de 2012, l’astrophysicien, Cheick Modibo Diarra(CMD), a abattu un travail de titan pour sortir le Mali de l’ornière. Beaucoup de Maliens n’ont pas encore oublié cet exploit du président  du parti « le Rassemblement pour le développement du Mali » (RpDM). Dans un sondage réalisé, plus de 85% de la population malienne souhaite qu’il brigue la magistrature suprême. Ils croient dur comme fer que CMD, une fois élu président de la République du Mali, saura sortir notre pays de l’impasse.

Nous avions eu la chance de rencontrer CMD à Ségou quand l’Association ‘’CO-GNE-BA’’ lui décernait un trophée ‘’Ciwara’’ pour les services loyaux rendus à la nation. Nous avons retrouvé en lui, un homme qui nourrit des grandes ambitions pour le Mali. Il a promis qu’une fois élu président lors de l’élection du 29 juillet prochain, qu’il sera le Président de tous les Maliens du Nord, du Sud, et du Centre, sans distinction de race. « En premier temps, je réorganiserais l’armée malienne en la dotant des matériaux performants en tout point, une armée très compétitive capable de sécuriser eux-mêmes et tous les Maliens sur toute l’étendue du territoire national », indique le président du RPDM. CMD entend également organiser des dialogues sociaux avec nos ressortissants du nord afin d’identifier leurs préoccupations majeures et y apporter une satisfaction totale. « Parce que ce sont aussi des Maliens », explique-t-il. Avant de poursuivre : « Ces actions vont permettre de recoudre le tissu social entre les Maliens et d’apporter par la même occasion une paix durable ».

Très conscient que l’agriculture, la pêche et l’élevage sont des secteurs clés du développement. CDM indique qu’il se penchera le plus sur l’agriculture surtout avec l’office du Niger à Ségou, avec ses 3 millions d’hectares non aménagés, qui, une fois aménagés, permettront l’autosuffisance alimentaire au Mali et dans les pays voisins. « Donc nous mettrons tout en œuvre que cela soit de façon technologique, ou par la formation des enfants pour le développement de ces trois secteurs pour la mise en adéquation de l’éducation avec des projets de développement », a indiqué le président Diarra. Avant de promettre de s’attaquer à la santé en véhiculant de l’eau potable à nos compatriotes, en nettoyant des lieux d’habitation et de travail, et que tout travailleur puisse manger à sa faim. Si toutes ces conditions sont réunies chez tous les Maliens, cela va diminuer considérablement les maladies. Aussi la construction des centres de santé pour la prise en charge des Maliens.

« Nous allons réorienter la diplomatie malienne en donnant la priorité aux Maliens. Nous allons également redresser la justice malienne avec une justice équitable et transparente pour tous, quel que soit le rang social », a laissé entendre l’astrophysicien. Avant de conclure en lançant un appel pressant à tous les dignes patriotes convaincus de le rejoindre pour sauver le Mali   pendant qu’il est encore temps.

Lassi Sanou

Le democrate

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *