Poutine, l’homme le plus puissant du monde, Hollande en 23e position, selon Forbes

Selon le classement annuel du magazine américain, le président russe arrive juste devant Donald Trump et Angela Merkel.

Vladimir Poutine reste l’homme le plus puissant du monde selon le classement 2016 de Forbes publié ce mercredi. À 64 ans, le président russe se trouve une nouvelle fois à la tête du classement établi par le mythique magazine américain. «Depuis son pays natal jusqu’en Syrie en passant par les élections américaines, le dirigeant russe continue à parvenir à ses fins», estime l’hebdomadaire économique fondé en 1917 par Bertie Charles Forbes.

La deuxième place revient à Donald Trump, qui remplacera le 20 janvier Barack Obama à la Maison Blanche. Ce choix, Forbes l’explique par la campagne exceptionnelle du magnat de l’immobilier, qui semble être «imperméable aux scandales» et qui jouit «d’une fortune personnelle de plusieurs milliards». Il avait d’ailleurs été désigné la semaine dernière personnalité de l’année 2016 par le magazine américain Time, pour lequel Trump avait «donné confiance à un électorat caché en canalisant ses colères et en diffusant ses peurs».

Angela Merkel perd une place par rapport à 2015 et arrive troisième.

La chancelière allemande Angela Merkel, au pouvoir depuis 11 ans et candidate à un nouveau mandat à l’automne, perd elle une place par rapport à 2015 et arrive troisième, qualifiée de «colonne vertébrale de l’Europe» par Forbes. C’est la première femme du classement, qui n’en compte que trois parmi les 20 premières places: Janet Yellen, la gouverneure de la banque centrale américaine, est sixième, et Theresa May, la Première ministre britannique à la tête du Brexit, 13e.

Derrière Poutine, Trump et Merkel arrivent ensuite le président chinois Xi Jinping à la 4e place et le pape François à la 5e.

Les dirigeants du secteur privé qui figurent dans le haut de ce classement de 74 personnalités sont tous américains: Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et première fortune mondiale, arrive à la septième place. Il est suivi par Larry Page d’Alphabet (Google). Le dirigeant de Facebook Mark Zuckerberg est à la 10e place, Jeff Bezos d’Amazon (14e).

A 86 ans, l’investisseur Warren Buffett, l’un des doyens du classement, se hisse à la 15e place devant le magnat de Hong Kong Li Ka-shing (88 ans) que l’on retrouve à la 33e place et le patron des médias australien Rupert Murdoch (85 ans) classé en 35e position.

Le président du groupe pétrolier ExxonMobil Rex Tillerson, que Donald Trump vient de désigner pour le poste de secrétaire d’Etat, arrive lui à la 24e place, juste derrière le président français François Hollande, qui perd 8 places par rapport à 2015.

Lire la suite https://www.lefigaro.fr/international/2016/12/14/01003-20161214ARTFIG00249-poutine-l-homme-le-plus-puissant-du-monde-hollande-en-23e-position-selon-forbes.php

One Reply to “Poutine, l’homme le plus puissant du monde, Hollande en 23e position, selon Forbes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *