Protection et promotion des enfants : le GRPE engage les acteurs à s’approprier du cadre stratégique de la protection de l’enfance de la CEDEAO

M. Réné Sanogo représentant du ministère de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille a présidé un atelier de deux jours sur l’appropriation et dissémination du cadre stratégique de la protection de l’enfance de la CEDEAO en partenariat avec le groupe régional pour la protection de l’enfance (GRPE). C’était les 3 et 4 septembre derniers à l’hôtel Onomo de Bamako.

 Il s’agissait au cours de ces deux jours d’atelier de mieux imprégner les acteurs de la protection de l’enfance du Mali afin qu’ils puissent mieux s’approprier  le cadre stratégique de la CEDEAO sur la protection de l’enfant.

Ce cadre stratégique compose dix engagements de la CEDEAO mais plus précisément les cinq priorités de la CEDEAO pour protéger les enfants maliens et de tous les autres Etats membres de la CEDEAO. Il a été question de décortiquer ces priorités avec les acteurs de la protection au niveau du Mali qui sont entre autres le mariage des enfants, la violence sur les enfants, la question d’enregistrement d’Etat civil, les questions du travail des enfants et les questions de mobilité des enfants. « Ces cinq priorités ont été décortiquées tout au long de ces deux jours et des actions alignées de ce cadre stratégique qui ont été identifiées et les plus importantes de ces actions vont être déversées au niveau du plan national d’action ou la protection des enfants au niveau du Mali. Et entre autres aussi, il ya une feuille de route qui est ressortie de ces deux jours d’atelier et cette feuille de route identifie les actions qui seront mener par les acteurs qui ont pris part à ces deux jours d’atelier pour pouvoir faire connaitre mieux encore le cadre stratégique de la CEDEAO au niveau des contrées les plus reculées du Mali » a expliqué Tchegoun Adebo Koba représentant de Save the Children. « Par rapport à l’amélioration de la condition  des enfants ce cadre stratégique met l’accent beaucoup sur le travail des enfants en synergie qui est le sous-bassement de ce cadre stratégique. La protection des enfants n’est pas seulement l’affaire d’un seul individu ou d’une seule institution c’est tout le monde bien-sure certes, l’Etat est l’institution garante, l’Etat avec ses autres partenaires, avec ses démembrements tous ensemble ce sont eux qui protègent » a-t-il conclu.

Quant à M. Réné Sanogo du MPFEF,  ce cadre stratégique cadre très bien avec leur politique nationale de promotion et de protection des enfants. Il a tout de même remercié le GRPE pour avoir initié cet atelier à l’intention des acteurs impliqués dans le processus.

Bourama Camara

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *