Région de Mopti : une embuscade fait des victimes militaires

Le vendredi 7 septembre 2018, sur l’axe Boni-Hombori, dans la région de Mopti, une embuscade a été tendue par des hommes armés non identifiés contre un convoi des Forces armées maliennes (Fama). On déplore la mort d’un militaire. Il y a en outre 5 blessés et d’importants dégâts matériels.
Selon plusieurs sources concordantes, un convoi de l’armée malienne est tombé dans une embuscade, le vendredi 7 septembre 2018, sur l’axe routier Boni-Hombori. Le bilan provisoire fait état d’un militaire tué et de cinq autres blessés. On compte aussi deux véhicules incendiés et deux autres enlevés par les assaillants. Lesquels ont d’abord fait exploser des mines au passage des véhicules militaires avant d’ouvrir le feu sur leurs occupants.

L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais elle porte tout de même la signature des hommes proches du prêcheur radical, Amadou Kouffa, chef de la Katiba d’Ançar Dine du Macina et membre fondateur du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans d’Iyad Ag Ghali.

Cette brigade est très active dans cette zone où sévit également une mosaïque de groupes djihadistes tels que la Katiba Sèrma (ex-Ançar Dine du Sud) et Ansarul Islam du Burkina Faso. Parfois, il arrive que ces différents groupes coordonnent ensemble leurs opérations.

Ousmane DIAKITE

Le reporter

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *