Sanogo serait-il de retour aux orgies ?

A peine sorti de son cachot de Selingué que le Général-Capitaine putschiste recommence à faire parler de lui . Il est retourné habiter dans sa somptueuse demeure sis à la «Base A», non loin de la résidence des Premiers ministres, un privilège qui ne lève guère pourtant les équivoques sur son statut d’ancien chef de l’Etat.

Quoi qu’il en soit, l’ancien putschiste ne semble renoncer d’un pouce au rythme de vie qu’on lui connaissait. Il nous revient de source bien introduite, en effet, que les tapages nocturnes et diurnes sont de retour dans sa proximité avec notamment la fréquence des visites à toutes heures. Son penchant orgiaque commence à peser lourd sur la quiétude du voisinage le plus immédiat, qui se contente pour l’heure de le susurrer dans des milieux très restreints.

Leur agacement pourrait sans doute retentir beaucoup plus bruyamment si l’illustre inculpé en liberté provisoire continue a ignorer le droit de ses concitoyens à la quiétude. La liberté de tout un chacun s’arrête la où commence celle des autres, et cela n’est saurait être vrai surtout pour les libertés conditionnelles.
La Rédaction

Source: Le Témoin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *