Santé : près de 88.000 cas de naissance prématurée enregistrés chaque année au Mali

Selon les spécialistes, la prématurité de nos jours est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. Elle est aussi la première cause d’infidélité de mauvaise santé plus tard. D’après le rapport de Every Preemie Scale, au Mali, 88.000 nouveau-nés naissent trop tôt chaque année et 9170 enfants de moins de cinq ans meurent de complications liées directement à la naissance prématurée. Selon les statistiques, la prématurité constituerait la première cause de morbidité et de mortalité des nouveau-nés au Mali.  À cet effet,  le mardi 17 novembre était célébrée la journée mondiale des bébés prématurés.

Yorosso : une rencontre sur la gestion des conflits organisée par l’ONG ENDA-Mali

Le 16 novembre 2020, dans le cercle de Yorosso s’est tenue une rencontre sur la gestion des conflits. Ladite rencontre a été organisée par l’ONG ENDA-Mali en partenariat avec Lux Développement à travers le programme Décentralisation et Bonne Gouvernance ‘MLI23’.L’objectif de cette rencontre était de prévenir et apporter des solutions aux conflits fonciers et à ceux liés à l’exploitation des ressources naturelles. Selon les organisateurs, des assises similaires se tiendront dans d’autres communes dudit cercle.

Koutiala : La campagne nationale 2020 pour la régénération du Parc à Karité lancée

Le lancement de la campagne nationale de régénération du Parc à Karité s’est tenu le mercredi dernier à Kaniko, dans la Commune rurale de Sinsina, Cercle de Koutiala. Planter plus de 8.400 karités dans les zones d’interventions du Projet appui à l’autonomisation économique des femmes dans la chaîne de valeur karité est l’objectif de ce projet. Il intervient dans les Communes de Sinsina et Nafanga dans le Cercle de Koutiala, et dans la Commune rurale de Louloni dans le Cercle de Kadiolo. Il est financé par  l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) et mis en œuvre par le ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille (MFEF) en partenariat avec Association-conseil pour le Développement (ACOD) Nietaaso. Ce projet vise à apporter un appui à la protection, la préservation, la régénération et l’amélioration de la ressource Karité.

Koutiala : des centaines de personnes réclament la présence du gouverneur

En effet, depuis le 19 septembre 2019, date de sa prestation de serment devant le Tribunal de grande instance de Koutiala, le gouverneur Seydou Traoré n’a plus été vu dans la ville. A cet effet, chefs de village, de quartier, leaders religieux, coutumiers, opérateurs économiques, ainsi que d’autres associations se sont retrouvés au rond-point Zanga Coulibaly pour demander d’une même voix, le retour du gouverneur. Dans une correspondance adressée au ministre en charge de l’Administration territoriale, le président du collectif des régions non opérationnelles (CRNOP) de Koutiala, Seydou Coulibaly atteste que l’absence du gouverneur rend difficile voire impossible les activités des directeurs régionaux. Ce qui entrave, selon lui,  le bon fonctionnement et le développement de la région de Koutiala. Il  lance ainsi  un cri de cœur à l’endroit du ministre pour l’installation définitive du gouverneur.

Rassemblées par la Rédaction

le pays

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *