SCRUTIN DU 29 JUILLET 2018: Les éleveurs et vendeurs de bétail optent pour Soumaïla Cissé

Les représentants des différents marchés de bétail du district de Bamako, ont promis une victoire éclatante au candidat de la Coalition pour l’alternance et le changement,l’honorable Soumaïla Cissé. C’était à la faveur d’une rencontre entre le candidat et les acteurs de ce secteur, dimanche au marché de bétail (Garbal) de Niamana. Etaient présents, messieurs Boubou Cissé et Sékou Sallah, responsables du regroupement.
Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la campagne électorale, ouverte depuis le 07 juillet dernier. A cette occasion, le président de l’Urd, l’honorable Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition était accompagné par une forte délégation, pour défendre son projet de société et particulièrement, sa vision pour l’élevage et la pêche. Entre les deux parties, les échanges ont été fructueux. Très favorables à son volet du programme consacré sur l’élevage, les éleveurs et vendeurs de bétail, ont tous dit oui à Soumaïla Cissé et lui ont promis la victoire dès le premier tour du scrutin.
Accueilli par une grande ferveur populaire, dont les représentants de Bambara, Songhaï, Dogon et Peulh, venus de tous les marchés de bétails des six communes du district de Bamako. Dès son arrivé, le député de Nianfunké a tout d’abord salué et remercié ce beau monde mobilisé, avant de rejoindre sa place d’accueilli. Après les salutations d’usages, une lecture de la fatiah a marqué l’ouverture des échanges. Des échanges, essentiellement en langues Bambara, Songhaï, Dogon et Peulh.

Au cours des débats, la situation actuelle au centre de notre pays a été aussi évoquée, parce qu’au Garbal de Niamana, tout comme les autres, les populations Bambara, Songhaï, Dogon et Peulh, ressortissantes de cette partie du Mali sont tous représentées. Tous les intervenants ont rappelé, un à un l’harmonie et la cohésion qui ont pourtant toujours prévalu entre ces communautés. S’agissant de la tension actuelle entre les communautés, des avis d’intervenants, montrent que ces conflits sont purement une manipulation.
Pour résoudre cette situation, Sékou Sallah a invité ses compagnons à retirer leurs cartes d’électeur, pour jouer la carte Soumaïla Cissé, le 29 juillet prochain. Car, dit-il, Soumaïla Cissé est la solution à ce problème.
Le député de Nianfunké, a déploré cette situation de crise qui paralyse depuis un certain temps, le centre du pays. « Cela ne nous empêcherons pas de se rendre dans ces lieux. Pour preuve, nous y seront Inch Allah, le 29 juillet prochain, pour accomplir notre devoir civique », a-t-il dit.
Ousmane Fofana (Stagiaire)
mali24

Facebook Comments

One Reply to “SCRUTIN DU 29 JUILLET 2018: Les éleveurs et vendeurs de bétail optent pour Soumaïla Cissé”

  1. Témmoignage ! je me nomme Mariam je suis algérienne d’origine mais je vie en France ; mère de 3 enfants. Je vivais avec mon mari avec un grand amour, il est tombé sur le charme d’une jeune fille dans son boulot , mon mari a changé du jour au lendemain , il ne dors plus à la maison , il ma même dit en face qu’il ne veut plus de moi qu’il ne m’aime plus ,je ne fais que pleurer chaque jour , j’ai consultée des marabouts sur le net sans résultat.DIEU merci j’ai parlé de ma situation à un collègue de travail qui m’a donné le contact d’un Grand Maitre au nom de AZE CHANGO,il vit au Bénin dans un petit Village c’est lui qui m’a ramené mon homme très amoureux et nous sommes très heureux,Mon mari est revenu à la maison apres 7jours de travaux magique.Pour tous vos problèmes,je vous laisse son contact.
    Allez sur son site Web pour voir tous ces contacts : http://grand-marabout-mediumvoyance-retour-affectif.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *