Seuil de Djenné : Le  Ministre  Mahmoud Ould Mohamed appelle les populations à s’investir pour l’atteinte des objectifs du programme

Le ministre de l’agriculture, de levage et de la Pêche  Mahmoud Ould Mohamed à la tête d’une forte d’délégation composée du Directeur National du Génie Rural (DNGR), Agatam Ag Alassane ancien ministre de l’ Agriculture, du Coordinateur national du Programme de développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani Et à Selingué (PDI-BS), M. Amadou Dadié N’Daou et son staff, du Directeur Général de l’Office  du Moyen Bani (OMB), Namadou Traoré, était ce jeudi 17 décembre 2020  dans le cercle de Djenné. Il s’agit pour lui, devisiter le seuil de Djenné d’une part et d’autre part s’enquérir de l’état du Centre multifonctionnel de Sarantomocommune  de Dendougou Fagala cercle de Djenné.

Estimé à 40 milliards de Franc CFA et composé de trois  lots, le Seuil de Djenné situé dans le village de Chouala commune de Djenné est le plus grand ouvrage agricole après  Markala.

Initié par le gouvernement malien avec l’appui  de la Banque Africaine de développement (BAD), cheffe de fil des Partenaires Techniques et Financiers dans le cadre du programme de Développement  de l’Irrigation dans le Bassin  du Bani et à Selingué, le Seuil de Djenné participe aujourd’hui au développement du cercle de Djenné.

Selon le  Coordinateur du Programme  de Développent de l’Irrigation  dans le Bassin du Bani et à Selingué  (PDI-BS) M. Amadou Dadié N’Daou, le  seuil de Djenné  est un  ouvrage multifonctionnel  de dernière génération, un  joyeux architectural de dérivation qui a deux fonctions. Il s’agit de l’Irrigation de 68000 hectares à travers le rehaussement du plan d’eau en amont  et assurer la circulation permanente  entre les deux rives  du Bani, ce qui permettra le désenclavement de la zone de Djene et surtout la ville de Djenné.

 « Le pont sur le Seuil va désormais assurer un accès permanent à tout moment  et à toutes les saisons de l’année. Ce qui va assurer le développement  économique de la ville. Le Seuil de Djenné va aussi assurer une irrigation d’eau  en amont pour les grandes plaines agricoles », a-t-il ajouté.

A l’en croire, Djenné est une presque ile, pour y accéder les habitants étaient  obliger d’emprunter un bac, donc le pont sur le Seuil va  désormais assurer  un accès permanent  et le passage sur le Bani se fera sur ce  pont à tout moment et à toute saison. Ce qui va assurer un développement économique de la ville

Centre Multifonctionnel de Sarantomo, un support essentiel pour les producteurs

Toujours dans le soucis du développement de la Zone, le PDI-BS, rassuré son premier responsable, a investi dans la mise en place d’un certain nombre de sites maraichers en faveur surtout des femmes.

Situé à quelque kilomètre du seuil, le Centre Multifonctionnel de Sarantomo commune  de Dendougou Fagala cercle de Djennéa été la deuxième étape decette visite de terrain du Ministre de l’Agriculture de  l’Elevage  et de la Pêche dans la zone de Djenné.

 Considéré commeun support essentiel pour les producteurs dans leurs activités de développement, le centre Multifonctionnel  de Sarantomo a pour vocation de soutenir la production et les paysans dans leurs activités.

Il a pour rôle de les former les producteurs dans les techniques culturales, de les aider dans les prestations agricoles notamment le labour etc., et aider également dans le conditionnement et la commercialisation de leurs produits.

Profitant de son passage dans le centre multifonctionnel, le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche  Mahmoud Ould Mohamed a remis du matériel agricole et un chèque de trois millions de francs CFA aux paysans du GIE Bani.

Il a par ailleurs demandé aux bénéficiaires de  prendre soins de ces équipements agricoles, et de s’investir pour l’atteinte des objectifs du programme.  

Mohamed Kanouté, envoyé spécial à Djenné

Source: Mali24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *