Situation très tendue à kéniéba… : Tires à balles réelles, une dizaine de blessés dont un grave

De violents affrontements opposent les forces de sécurité aux populations de cette localité. « Nous vivons depuis ce matin une situation de guerre ici à Kéniéba. Je suis au chevet d’un cousin à l’hôpital qui a reçu une balle », a confié un habitant de la localité à mali24. Selon la même source, il y a plusieurs blessés dont un grave.
Selon cet habitant, une mésentente entre le DRH de gounkoto (mine de la société Rand Gold) et les populations qui ont posé un certains nombre de revendications relatives à plus de recrutement et de meilleures traitement des jeunes dans la mine, la formation des jeunes et surtout le départ du DRH de la mine. Face au refus de la mine de satisfaire ces revendications, les jeunes ont décidé de bloquer la mine pendant 72 heures pour se faire entendre. En réaction à cette action musclée de la jeunesse, la direction de la mine aurait licencié une vingtaine de personnes. La préfecture contactée par les populations se serait, selon notre interlocuteur, rangée du côté de la direction de la mine. C’est ainsi que poursuit-elle, hier dimanche 10 juin, à l’issue d’une réunion, les jeunes ont décidé de bloquer à nouveau la mine. Pour empêcher cela, la direction de la mine a fait recourir aux services d’une unité de forces de l’ordre venue d’ailleurs qui a tenté de tuer le poussin dans l’œuf. Une personne (membre de la famille de la chefferie) a été blessée. Les membres de la chefferie qui ont voulu en savoir plus ont aussi été gazés. A en croire à notre source, c’est là goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Ce lundi matin, sur instruction de la chefferie, un crieur public, a convié toutes le population à une assemblée qui s’est ensuite dirigée vers la préfecture. C’est là, dit-elle, que les force de l’ordre ont tiré des balles réelles.
Selon notre interlocuteur, certains parleraient d’un mort, mais pour l’instant, aucune source officielle ne confirme l’information. En ce qui concerne la préfecture, elle a été brûlé complètement par les manifestants.
Nous y reviendrons
mali24.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *