Pharmacie Populaire du Mali : Le bilan des 2ème et 3ème trimestres rendu public

La salle de conférence de la PPM a servi de cadre au traditionnel exercice relatif  au comité de gestion pour faire le compte-rendu du bilan des 2ème et 3ème trimestres. Présidé par Dr Moussa Sanogo, PDG de la Pharmacie Populaire du Mali, cet évènement a enregistré la présence des responsables régionaux et ceux de la Direction de la PPM. C’était le vendredi 24 novembre dernier.

Ce rendez-vous trimestriel regroupe l’ensemble des représentants de la PPM sur le territoire national pour plancher sur la réalisation des missions, le niveau d’atteinte des objectifs et les difficultés rencontrées.

L’ordre du jour de la rencontre portait sur l’approbation du procès-verbal de la réunion des 21 et 22 avril 2017, le contrôle des tâches, la présentation des rapports d’activités des 2ème et 3ème trimestres et enfin les questions diverses.

Comme rappel des grands évènements du semestre concerné en guise de réalisations, Dr Moussa Sanogo a fait le point. On peut retenir entre autres l’approvisionnement correct des établissements de santé sur toute l’étendue du territoire en médicaments essentiels, réactifs, consommables, dispositifs médicaux et autres produits spécifiques. Le respect des contrats et conventions signés entre la PPM et les différents partenaires techniques et financiers pour le stockage et la distribution des intrants des différents verticaux de santé notamment les antipaludiques, les intrants VIH, les anticancéreux, les contraceptifs, etc. Toujours dans le cadre des réalisations, Dr Sanogo a noté avec satisfaction la pose de la première pierre des entrepôts et le démarrage des travaux en août dernier dans le district de Bamako et dans les régions.

Concernant les difficultés et contraintes majeures, Dr Moussa Sanogo nous a révélé trois points saillants à savoir : l’enclavement du pays par rapport aux approvisionnements,  le non-respect du contrat-plan Etat-PPM et du SDADME et enfin le vente illicite des médicaments, parfois la concurrence déloyale.

En ce qui concerne les perspectives, la PPM à travers son PDG Dr Moussa Sanogo, tient à bras-le-corps le projet de signature de convention avec les usines de Sukala autour de la vente d’alcool, de l’allègement des procédures de passation des marchés (pré qualification ou accord cadre ou short liste).

A cela s’ajoutent des points tels que l’accompagnement de l’Etat pour le respect du contrat-plan Etat-PPM et du SDADME, le paiement des arriérés par le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, les clients, les établissements de soins et par le Trésor public, la construction des entrepôts modernes pour le stockage et la conservation des médicaments selon les normes à Bamako et dans les régions (en cours) pour ne citer que cela.

Bourama Camara

Mali24

Ajouter un Commentaire


© Copyright MALI 24 – Avenir Média/Mali 2013. Tous droits réservés