Soumaila Cisse: « Le Projet de Découpage administratif est une bombe à fragmentation »

C’est le propos dur  de Soumaila Cisse chef de file de l’opposition malienne sur le projet de découpage administratif qui a fait d’une « dite concertation ». C’etait lors d’une conférence  de presse au palais de la culture ce jeudi 15 novembre 2018. Ils étaient tous présents  Amion Guindo de la CODEM, Mountaga Tall du CNID, Mohamed Aly Bathily, Me Hassane Barry et autres,

Cette rencontre avec les hommes de medias avait l’allure d’un meeting à tel point qu’il était difficile de se frayer un chemin. Comme s’il  fallait s’attendre des piques, des déclarations, et des propos de nature qui ont  galvanisé les militants à se dresser contre la gouvernance actuelle du pays.

L’objet de cette conference  est d’echanger avec les journalistes sur les questions brulantes de l’actualité d’une part, et d’autre part mutualiser les efforts pour flechir le regime à le Mali d’une desiintégration.
Deux temps forts ont marqués cette cérémonie, d’abord l’exécution de l’hymme nationale, et l’intervention des différents chefs de partis, ou représentant qui ont fait le déplacement.
En donnant le ton, le représentant du Cherif de Nioro Mohamed Sybi a remercié les invités pour leur présence massif à cette conférence de presse.
Il a rappelé à l’assistance que le Cherif de Nioro Mohamed Oul Cheick Bouyé Haidara soutient cette initiative de la classe politique malienne de se regrouper et de protester contre la situation actuelle du pays.
Avant d’ajouter que le cherif de Nioro est opposé de façon catégorique à ce régime.
A la suite du représentant du chérif, Soumaila Cissé président de l’URD s’est adressé à l’assistance.
Dans son intervention il a insisté sur le fait que vu la situation que traverse le pays , les partis politiques membres du front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) doivent se donner la main pour évoluer ensemble enfin de sauver le pays.
Le pays et sur une mauvaise pente et souffre des maux tels (l’insecurité,la mauvaise gouvernance, la situation de l’école, les violations des libertés, et de la constitution) cette rencontre doit être une occasion de mutualiser nos forces. A t-il soutenu
Actualité oblige le président de l’URD s’est aussi prononcé sur le projet de découpage administratif du gouvernement.
Pour Soumaila Cissé : « ce projet de découpage administratif du gouvernement est une bombe à fragmentation qui a des conséquences néfastes sur notre cohésion sociale ,nos mœurs notre façon de vivre et nos coutumes ».  Et pour preuve le refus catégorique des populations  rdans certaines localités telles Bla ,Gao, Koro et autres en témoigne parfaitement un manque de vision du régime IBK et son premier ministre.
Apres cette intervention tour à tour des hommes politiques tels ; Housseyni Amion Guindo de la CODEM, Mountaga Tall du CNID, Mohamed Aly Bathily, Me Hassane Barry et autres, ont fustigé la situation actuelle du pays avant d’inviter les militants et symphatisants présent à un grand rassemblement prévu pour demain vendredi devant la bourse du travail après la prière.

Mohamed Kanouté

Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *