Stabilisation du prix du pain : La baguette de 300g revient à 250 FCFA à partir de ce jeudi

C’est désormais officiel le prix du pain de 300 g passera de 300 FCFA à 250 FCFA son prix initial à partir de ce jeudi 1er avril 2021 sur toute l’étendue du territoire national. Cet accord est conclu entre le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements et les responsables du Cadre de concertation de la filière pain au Mali, à travers la signature d’un protocole signé le mardi 30 mars dernier au département en charge du commerce. Ont apposé leurs signatures en bas du document, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, Harouna Niang, et  Mamadou Lamine Haidara, président du Cadre de concertation de la filière pain au Mali. C’était en présence du Directeur général du Commerce, de la Concurrence et de la Consommation, Boukadary Doumbia, ainsi que l’ensemble des acteurs impliqués. Lors de cette signature du protocole d’accord, un communiqué a été lu par le président du cadre de concertation de la filière pain. A travers ce communiqué, il informe l’opinion nationale qu’après 2 mois d’échanges, de discussions et de négociations du Cadre de concertation avec le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Promotion des Investissements, suite à l’augmentation spectaculaire du prix du pain au Mali. Cette flambée des prix du pain s’expliquait par la hausse du prix de la farine de blé sur le marché mondiale.

Ces différents échanges sont ressortis de conclusions, portant entre autres, sur la nécessité de revoir et stabiliser les prix de la farine et du pain, la nécessité de travailler ensemble sur la viabilité économique de la filière pain, a fait savoir le président Haidara.

« Au regard de ces conclusions et en raison de la situation socio-politique et économique du pays, les deux parties sont convenu de fixer des prix comme suit : le prix indicatif plafond du sac de 50 kg de farine de blé aux boulangers à 20 000 FCFA. Quant aux prix planchers du pain aux revendeurs sont fixés comme suit : petit pain 150g à 100 FCFA, gros pain 300g à 200 FCFA.

Les prix indicatifs plafonds du pain aux consommateurs sont fixés ainsi qu’il suit : Petit pain (150g) à 125 FCFA ; Gros pain (300g) à 250 FCFA », a expliqué Haidara. Il a mis ainsi en garde : le non-respect de ces prix sera puni conformément à la règlementation en vigueur. « La viabilité économique de la filière pain, la professionnalisation de la distribution du pain dans de bonnes conditions d’hygiène, la mise en place des kits de livraisons garantissant la sécurité sanitaire du pain pour le consommateur », a-t-il souligné. Avant d’informer que le cadre de concertation de la filière pain et le département de tutelle veilleront à l’application de la présente convention sur toute l’étendue du territoire national pour l’intérêt et le bénéfice du consommateur malien.

Pour sa part, le ministre Harouna Niang, a salué ses interlocuteurs du jour pour leur engagement et leur esprit patriotique d’avoir eu un sens d’écoute et de dialogue, afin de convenir à ce prix consensuel au bénéfice des consommateurs maliens. Il a réaffirmé le soutien du Gouvernement à l’endroit de la filière pain au Mali.

A M Touré

Source: 22Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *