Transition au Mali : Une manifestation à Bamako pour demander sa prolongation

Le Mouvement des jeunes patriotes du Mali a tenu un meeting, le vendredi 13 août 2021, à la Bourse du Travail de Bamako pour demander aux autorités maliennes de prolonger la transition. « Nous demandons la prolongation de la transition pour permettre aux autorités de faire des reformes. Il n’est jamais tard pour organiser des élections », a souligné Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali.

«Il faut prolonger la transition pour permettre au colonel Assimi GOÏTA de continuer son combat pour un Mali nouveau, stable et développé » ; « Pour la stabilité et la quiétude du Mali, nous demandons la prolongation de la transition », c’est entre autres ce qu’on pouvait lire sur les banderoles lors de ce meeting qui a regroupé des jeunes hommes et des jeunes femmes venus de divers horizons.

Tour à tour, les leaders du Mouvement des jeunes patriotes du Mali se sont succédé au pupitre pour demander la prolongation de la transition afin de permettre aux autorités de ramener la sécurité, de gérer le problème scolaire, de faire des reformes politiques et institutionnelles. « Nous demandons la prolongation de la transition pour permettre aux autorités actuelles de mettre les vrais jalons en place. Nous avons besoin des reformes politiques et institutionnelles, des reformes pour la bonne gouvernance », a souligné Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali, non moins, porte-parole du Mouvement Yéréwolo débout sur les remparts.

Dans les jours à venir, dit-il, une correspondance sera adressée aux autorités pour leur demander de proroger la transition. Selon lui, ça ne sert à rien d’aller aux élections dans une insécurité qui sévit partout au Mali. A ses dires, avec cette insécurité, les candidats ne pourront pas battre campagne. Par ailleurs, il a invité les autorités de la transition à ne pas trahir le peuple malien. Ceci leur permettront, dit-il, d’avoir la confiance et le soutien du peuple. A l’en croire, leur mouvement n’est instrumentalisé par qui que ce soit. Il a demandé aux Maliens de se donner la main. « Même ceux-là qui sont en train de demander des élections, nous leur demandons de venir à notre côté afin qu’on puisse se donner la main pour sauver ce pays. Il n’est jamais tard pour organiser des élections », a conclu Camarade Mohamed Bill Traoré, Porte-parole du Mouvement des jeunes patriotes du Mali. Tous les autres intervenants, en l’occurrence Amadou Tiéba de KATI 24, abondent dans le même sens. Selon les organisateurs de ce meeting, le Mouvement des jeunes patriotes du Mali regroupe plusieurs organisations, dont le Mouvement des sauveurs de la Patrie (MSP).

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Laisser un commentaire