Tronçon Banconi Hippodrome vers l’école Nelson Mandela : La mairie à pied d’œuvre pour soulager les riverains et les usagers

Débutées depuis le Dimanche 2 Août 2020 sous une forte pluie, les opérations de ramassage des boues sur le tronçon Banconi Hippodrome vers l’école Nelson Mandela se poursuit sur le terrain.
Cette opération commando de ramassage de boue initiée par la mairie de la commune I en partenariat avec Ozone et ses services techniques, est saluée à sa juste valeur par les riverains et les usagers de cette voie.
Un ouf de soulagement pour les riverains et les usagers de cette voie fréquentée reliant les deux communes. Sur place, le bruit des gros camions et la pelleteuse affectée par la mairie se mêlent aux cris de soulagements des habitants de Banconi et ceux de l’hippodrome
A la tête d’une forte délégation composée d’élus et des responsables des services techniques de la mairie, Boubacar Sangaré dit Bagnini, premier adjoint au maire de la commune I qui coordonne les opérations de ramassage des boues sur le terrain a tenu à rassurer les riverains ce matin au cours d’une énième visite.

« Nous sommes des élus de la commune, tout ce qui touche la population nous touche aussi directement car c’est cette population qui nous a élus et ma présence ici ce matin encore s’inscrit dans le cadre de la supervision des opérations de ramassages des boues pour soulager les riverains et les usagers de cette voie fréquentée », a-t-il soutenu.
Contrairement aux rumeurs et certaines informations non fondées, ajoute-t-il, depuis plus d’une semaine l’équipe de la mairie travaille d’arrache-pied sur le terrain tous les jours et sans repos de 8 h à 20h pour ramasser les boues.
Profitant de cette visite de terrain Boubacar Sangaré dit Bagnini connu par son courage, sa détermination et son combat inlassable pour le développement de la commune I du district de Bamako a tenu un langage de vérité à l’endroit de ceux-là qui profitent de la pluie pour déverser leurs ordures dans les collecteurs et caniveaux, chose qui est à la base des inondations.
« Il est temps de lutter contre l’incivisme en adoptant les bons gestes, les bonnes manières avec un changement de comportement », a-t-il martelé.
Du coté des riverains et des usagers de cette voie, c’est un ouf de soulagement et ils attentent impatiemment la fin des opérations de ramassages pour rouler à nouveau sur ce tronçon combien important pour les deux commune (I et II).

Mohamed Kanouté
Mali24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *